Présentation d’une imagination fertile

Culture
Lydie AZO'O | 16-10-2016 22:53

L’ouvrage « L’Equation de mon pays » de l’auteur Ebénézer Kop Yè Samè a été présenté mercredi dernier aux éditions l’Harmattan à Yaoundé.

Le public s’est massivement rendu à la dédicace de l’ouvrage « L’Equation de mon pays » (jour et nuit)/ Buose na Bulu-conte philosophique, d’Ebénézer Kop Yè Samè, mercredi dernier au siège de la maison d’édition l’Harmattan à Yaoundé. C’était en présence du directeur de la bibliothèque nationale de Yaoundé, représentant le ministre des Arts et de la Culture. 
« L’Equation de mon pays » est une œuvre de 239 pages, publiée le 26 février 2016 aux éditions L’Harmattan. Ce conte philosophique est une « psychanalyse » de la société. Il vise le questionnement perpétuel de « Bulu » (la nuit), l’un des deux protagonistes de la narration, sur les problèmes qu’il rencontre dans son environnement. « Buose », qui signifie le jour, est un étranger qui montre les réalités du monde à « Bulu ». Ce voyage ponctué de tumultueuses secousses qu’est la vie, va les conduire au questionnement des problèmes sociaux. Ce conte qui se déroule dans la région du Littoral, vient donc de la complexité de la vie de l’homme. Une équation qui ne trouvera pas de réponse spontanée. 
Tout au long de sa narration, l’auteur utilise des symboles pour parler comme ses ancêtres. « Le langage familier est oubliable. Le symbole reste et perdure », explique t-il. C’est la raison principale de ce style assez particulier. Dans cette publication, l’auteur invite au questionnement perpétuel de la vie et prend pour cible toutes les couches de la société. Ebénézer Kop Yè Samè a des perspectives : « les œuvres qui suivront reflèteront l’engouement du premier ouvrage ici présenté ».
Né en 1951 à Ndokminokon II, dans la région du Littoral, l’auteur est, au plan culturel,  président et secrétaire de plusieurs associations et président actif d’Eboa Lotin Mémorial Fondation. 
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter