JiF 2018: Huma : pour un 8-Mars sérieux

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 02-03-2018 10:16

Six ans qu’Anne Nkodo, Elysée Deumany et Sylvie Nganso œuvrent à travers le concept « Huma » pour donner une image plus reluisante à la Journée internationale de la Femme (Jif).

A travers des thématiques, journées d’écoute et d’éducation des femmes et des jeunes filles, foires-expositions et autres, elles prônent le respect et la dignité la femme camerounaise. Le trio ne déroge pas à sa tradition pour la Jif 2018.

Dès ce mardi 6 mars, les femmes auront l’occasion de s’exprimer sur plusieurs sujets : femmes et citoyenneté ; femme et sexualité ; autonomisation de la femme etc. à travers des tables rondes qui seront organisées à l’esplanade la Chambre de Commerce à Bonanjo.

Pour Anne Nkodo, promotrice du concept « Huma », il est question d’amener les femmes à faire de véritables plaidoyers, des revendications productives pour plus de place au sein de notre société. Et non plus de se  limiter au port du pagne, au défilé et autres manifestations parfois indignes.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter