Responsive image

Hôpital général: 25 générateurs pour la dialyse ?

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 05-03-2018 11:29

Grâce à un partenariat public-privé, le service d’hémodialyse vient de recevoir de nouveaux appareils.

Le service d’hémodialyse de l’Hôpital général de Douala a été doté, le 27 février dernier, de 25 nouveaux générateurs. Cette dotation a été rendue possible grâce à un partenariat public-privé noué entre l’entreprise Numelec, spécialisée dans l’équipement médical, et l’hôpital.

Le Dr Marie-Patrice Halle, chef de service d’hémodialyse à l’Hôpital général de Douala, peut à nouveau assurer la prise en charge et le traitement des 240 patients qui étaient déjà aux abois la veille. En outre, l’arrivée de nouveaux générateurs va permettre à ce service si sensible de retrouver son régime normal, c'est-à-dire au moins deux séances de dialyse par semaine pour les patients, dont la vie dépend de ces opérations régulières.

Marie-Patrice Halle explique : « Afin de satisfaire ces 240 patients en moyenne qui faisaient face à la mort, le service avait été réorganisé. Les trois séances par semaine et par patient ont été réduites à deux, avec des équipes qui se sont retrouvées en train de travailler 24h/24. »

Elle évoque aussi la suspension des congés des employés. La situation devenait intenable : non seulement les cinq générateurs étaient en surrégime, mais en plus, les patients ne savaient à quel saint se vouer.

D’ailleurs, le lundi 26 février, certains d’entre eux ont engagé un mouvement d’humeur empêchant toute activité et bloquant l’entrée principale de cette formation sanitaire. Le directeur l’Hôpital général de Douala, le Pr. Eugène Belley Priso, a dû aller à leur rencontre pour leur donner des explications.

Finalement la solution est venue de la structure privée susmentionnée, qui a livré les générateurs – dont le paiement suivra plus tard.

La durée moyenne de vie de ces appareils est de cinq ans. Les derniers générateurs ont été installés en 2012 et devaient être remplacés en 2016… La sérénité est revenue au sein de l’hôpital et le service fonctionne normalement.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter