Responsive image

Sénat: Marcel Nial Njifenji réélu

Politique
Alexandra TCHUILEU N. | 05-03-2018 13:35

Le président sortant de la chambre reconduit samedi dernier, au lendemain de l’ouverture de la session.

Ce sera avec Marcel Niat Njifenji jusqu’au bout de cette première législature au Sénat. Il a été réélu président du Sénat au terme d’une élection organisée samedi dernier. Des 89 votants, il y a eu 13 bulletins nuls contre 76 bulletins pour le seul candidat.

C’était dans le cadre d’une session plénière du Sénat présidée, à l’entame, par le doyen d’âge, chief Victor Esemingsongo Mukete. C’était également l’occasion d’élire les autres membres du bureau du Sénat. Il s’agissait notamment du premier vice-président revenu au sénateur Aboubakary Abdoulaye, ainsi que des quatre autres vice-présidents, de trois questeurs et de huit secrétaires.

De tous ces responsables reconduits, seul un nouveau questeur entre au bureau. Il s’agit du sénateur Abdoulaye Wouyack Marava. Il remplace ainsi Jean-Baptiste Baskouda, nommé membre du Conseil constitutionnel le 07 février dernier.

Lors de son premier discours pour cette session, Marcel Niat Njifenji a rappelé le contexte dans lequel les travaux de mars se tiennent. C’est celui des élections sénatoriales prévues le 25 mars prochain. « Je vous invite à faire montre de l’esprit de discipline et de dévouement pendant cette session. Elle ne doit pas être perturbée par le calendrier électoral. Nous nous devons de terminer en beauté le travail que nous faisons ici depuis cinq  ans pour nos populations », a-t-il demandé.

Il a également saisi cette occasion pour féliciter Clément Atangana, le président du Conseil constitutionnel, et les membres nommés par décret présidentiel le 07 février dernier. Réunis en congrès avec l’Assemblée nationale, le Sénat va recevoir demain le serment de ces nouveaux membres.

A l’ouverture de la session vendredi dernier, le doyen d’âge, chief Victor Mukete, a loué les mesures prises par le chef de l’Etat « pour garantir la solidité et la stabilité de nos institutions, la résilience de notre économie, la paix intérieure et l’unité nationale. »

A cet effet, il a appelé l’ensemble des sénateurs à apporter leur soutien au président Paul Biya, « en laissant de côté tout ce qui pourrait mettre à mal l’unité nationale. » A quelques jours du renouvèlement du Sénat, le doyen d’âge a demandé à tous de travailler avec ardeur et sérieux lors de cette session.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter