Responsive image

Gendarmerie nationale: Galax Yves Landry Etoga prend fonction

Politique
MESSI BALA | 06-03-2018 05:58

 Le nouveau Secrétaire d’Etat a été installé hier après-midi à Yaoundé par le Mindef, Joseph Beti Assomo.

Ceux qui y croient diront que la pluie qui s’est abattue hier à l’arrivée du nouveau secrétaire d’Etat à la Défense, chargé de la Gendarmerie nationale, Galax Yves Landry Etoga, marque un signe de bénédiction.

Ce d’autant plus que les averses mêlées à plusieurs grondements de tonnerre ne s’arrêteront qu’à la fin de la cérémonie d’installation. Un rituel d’ailleurs sobre mais plein d’émotions et ponctué par un seul discours.

Dans son allocution de cinq minutes, Joseph Beti Assomo, ministre délégué à présidence chargé de la Défense (Mindef), donne des directives précises compte tenu du contexte sociopolitique et sécuritaire de l’heure.

« Je vous prescris particulièrement, une vigilance de tous les instants, la proactivité dans l’action, la fermeté en matière de discipline des personnels de la gendarmerie sur l’ensemble du territoire national et la lutte contre des pratiques peu orthodoxes dans les rangs », martèle le Mindef.

Il présente alors le nouveau SED à l’assistance constituée entre autres du secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre, Koumpa Issa, du Secrétaire général du ministère de la Défense, Saïd Kamsoumloum, du général de corps d’armée, René Claude Meka, chef d’état-major des armées, et des chefs d’état-major des armées de l’air, de la marine nationale et de terre.

Joseph Beti Assomo rappelle en fin que Galax Yves Landry Etoga  remplace comme SED, Jean-Baptiste Bokam, qui a « accompli son travail pendant un peu plus de 11 ans ».

« Nous lui adressons des voeux de prompt rétablissement afin qu’il participe, en temps opportun, à la prise d’armes officielle et solennelle de passation du drapeau national à son successeur », souhaite le Mindef.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter