Responsive image

Côte d’Ivoire: un plan d’infrastructures annoncé

International
Sainclair MEZING | 07-03-2018 05:12

Le gouvernement envisage la construction de nouvelles routes, autoroutes, de nouveaux ponts et d’équipements divers.

Le secteur des infrastructures en Côte d’Ivoire sera en ébullition au cours des cinq prochaines années. Lundi dans le cadre des cérémonies de lancement de la foire commerciale prévue en novembre prochain, le ministre ivoirien des Infrastructures économiques, Amédé Koffi Kouakou, a annoncé que 3 760 milliards de F seront mobilisés pour la construction de nouvelles routes, autoroutes, de nouveaux ponts et équipements divers.

Après l’inauguration du troisième pont à Abidjan, le gouvernement ivoirien envisage la construction d’un quatrième pont devant relier la commune de Yopougon au centre des affaires du quartier du Plateau. Le projet bénéficie déjà d’un soutien de la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 153,4 milliards de F.

De même les travaux de l’autoroute devant relier Abidjan et Ouagadougou prévus sur 1 000 km devront connaître un coup d’accélérateur. Sur les 650 km de linéaire qui lui incombent, la Côte d’Ivoire entend ainsi compléter  les 330 km restants. Amédé Koffi Kouakou parle de «dépenses de contribution majeure à la croissance».

Avec une croissance remarquable de 7,6% de progression du Produit intérieur brut (PIB), la Côte d’Ivoire ambitionne dans ce vaste plan de développement de ses infrastructures de poursuivre le renforcement et l’extension des voiries urbaines de la capitale économique ainsi que des grands ouvrages d’art.

A l’intérieur du pays, il est également envisagé une extension des revêtements des routes des chefs-lieux de districts, régions.

L’aménagement de la section Tiébissou-Bouaké de l’autoroute Yamoussoukro-Bouaké devra se poursuivre. Ainsi que le bitumage de la section Abidjan-Dabou sur l’autoroute Abidjan-San Pédro.

Pour le gouvernement ivoirien, ce vaste plan de développement infrastructurel initié par le président Alassane Ouattara vise à impulser le développement économique et à réduire de manière considérable la pauvreté.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter