Responsive image

Des femmes formées au montage des PME

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 08-03-2018 04:57

 Une formation à la gestion des activités génératrices de revenus vient d’être bouclée à cet effet.

Au programme de la formation initiée il y a peu par la Cameron Muslim Women Association (Camwa), au profit de femmes issues de l’Extrême-nord, du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, la fabrication du savon de ménage, du détergent ainsi que le montage et la gestion de PME.

Le premier jour a été consacré à la gestion des activités génératrices de revenus, et lors du second, un discours de sensibilisation a été tenu aux femmes et jeunes filles formées, sur le rôle majeur qu’elles peuvent jouer dans le développement de leur pays.

Pour l’une des organisatrices, Aminatou Saher, de la Camwa, l’objectif visé par le mouvement « One Billion Rising Cameroon », qui milite contre les violences faites aux femmes et les discriminations dont elles sont victimes, est d’attirer l’attention sur les conditions des femmes et des jeunes filles.

Spécialement celles des zones en conflits. Il s’agit aussi de mettre en lumière le potentiel de la femme, son rôle dans le développement de son pays et enfin d’élaborer les objectifs de développement durable et engager la réalisation de ces objectifs dans divers domaines.

Marinette T. est à Douala depuis quelque temps, en provenance de la région du Sud-Ouest. Pour cette mère de famille, la formation a été une aubaine : elle sait désormais, grâce aux notions acquises, comment fabriquer du savon de ménage, comment commercialiser sa production et fructifier ses revenus. Marinette espère être une ambassadrice pour ses sœurs  qui n’ont pas eu la chance de bénéficier de cette formation autonomisante.

Des faits tels que le mariage précoce, les grossesses précoces, la discrimination, les inégalités, le viol, l’excision, sont à bannir si on veut contribuer à l’autonomisation de la femme, ont expliqué les organisatrices de la formation.

Au Cameroun, le rapport national sur l’état de la population, édition 2014, relève que 55% de femmes ont été victimes de violences avant l’âge de 15 ans, contre 9,8% des hommes.

Et le même rapport indique que 90% des violences contre les femmes sont perpétrées par des proches (mari, frères, père, compagnon). C’est aussi les mêmes qui sont utilisées en grande majorité pour des attentats-suicides : environ 56% des kamikazes sont des femmes.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter