Responsive image

Santé: un deuxième Centre en appui

Politique
Eric ELOUGA | 08-03-2018 06:00

 L’hôpital régional déjà opérationnel, l’hôpital gynéco-obstétrique attendu pour décembre renforcera le dispositif d’accueil sanitaire.

Dans le cadre de l’accueil de la CAN 2019, la ville de Garoua s’appuiera essentiellement sur deux formations sanitaires : l’hôpital régional, déjà fonctionnels et ne nécessitant qu’un renforcement de son plateau technique, et l’hôpital gynéco-obstétrique, construit dans le cadre du plan d’urgence triennal.

En visitant les deux sites, le Premier ministre a pu apprécier l’état d’équipement déjà intéressant du premier, qui dispose déjà de nombre de services et spécialités pointues, dus à d’importants investissements de l’Etat au cours des dix dernières années.

Grâce à un appoint supplémentaire de 325 millions de F pour la réhabilitation et l’acquisition d’équipements sanitaires, ainsi que certains travaux de rafraichissement des infrastructures, l’hôpital régional devrait aisément être en mesure de répondre aux attentes du cahier de charges CAF.

L’hôpital gynéco-obstétrique encore en chantier, devrait lui être opérationnel dès décembre 2018. L’établissement étant quelque peu excentré dans l’arrondissement de Bocklé, le chantier a connu des difficultés de démarrage, notamment pour la connexion au réseau électrique et à l’eau.

Ces deux problèmes ayant été résolus, il a ensuite fallu organiser le convoyage des équipes sur le chantier, avec l’aide des autorités administratives et de la Communauté urbaine de Garoua.

La solution à cet autre problème a permis d’organiser des rotations de jour et désormais de nuit, afin de rattraper les délais et être dans les temps.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter