Responsive image

Centre: le RDPC en rang serrés

Regions
Théodore MANDJANA (Camnews) | 09-03-2018 07:18

Biyouha (Nyong et Kelle) - « Consolidation des acquis et échéances électorales futures » était le thème des travaux de la conférence élargie de la section RDPC du Nyong et Kelle-Ouest 2, samedi dernier à l'esplanade de l'école publique de Song-Bayang.

Ce conclave a réuni une masse importante de militantes et militants des trois organes, venus des sept sous-sections que compte cette jeune section.

La section RDPC Nyong et Kelle-Ouest 2 qui mesure l'importance des enjeux politiques de l'heure, a voulu à travers cette rencontre de réflexion, prendre le taureau par les cornes en ravivant la flamme militante pour une mobilisation tous azimuts des militantes et militants de la section afin d'assurer la victoire des candidats du parti aux sénatoriales et aux autres élections à venir.

Parmi celles-ci, la présidentielle avec Paul Biya à qui ils ont demandé d'être leur candidat dans la motion de soutien et de déférence qu'ils lui ont adressée.

La rencontre a aussi été l'occasion pour le président de la section, Paul Henri Ngue, par ailleurs maire de la commune de Biyouha, de dresser le bilan pour lui très positif du RDPC à travers de multiples réalisations en faveur des populations de cette unité administrative fille du Renouveau dans les domaines de l'éducation, de la santé, de l'hydraulique, des routes, de l'électricité etc.

Plusieurs résolutions ont sanctionné les travaux en commission. Parmi elles, la construction d'une permanence du parti à Biyouha, bastion imprenable du RDPC.

Il faut signaler que la jeune section RDPC Nyong et Kelle-Ouest 2 compte sept sous-sections, vingt-un comités de base et quatre vingt six cellules. Les travaux se sont achevés par une marche de soutien.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

« La loi était devenue obsolète »

Economie
Josy MAUGER | 16-07-2018 10:22 | 0 0

   Sophie Mbenoun, directeur de la formation et de l’orientation professionnelle au Minefop.

Le chef de l'Etat vient de promulguer la loi régissant la formation professionnelle au Cameroun. Qu'est-ce qui justifie ce nouveau dispositif ?
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter