Responsive image

Littoral: le Rdpc à la conquête des indécis

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 20-03-2018 05:30

 Mot d’ordre du chef de la délégation permanente régionale du Rdpc ce 18 mars à Douala.

A quelques jours du scrutin sénatorial du 25 mars prochain, l’heure est à l’intensification de la campagne électorale dans le Rdpc. Et plus précisément à la conquête des conseillers municipaux-électeurs membres d’autres partis.

Dans le Wouri, seule la commune d’arrondissement de Douala 6e (Manoka) est à 100% Rdpc. Les cinq autres sont composites. Sans toutefois négliger le travail qui doit être fait en direction de la commune insulaire, le parti doit mettre le paquet sur la partie continentale.

C’est le mot d’ordre émis samedi dernier lors du lancement de la campagne dans le Wouri, en présence des conseillers et des candidats. Dans son allocution, le président de la commission communale de campagne pour Douala 1er, le maire Jean-Jacques Lengue Malapa a dit que tout est mis en œuvre pour convaincre l’électorat le 25 mars prochain.

Outre le Rdpc, la commune compte des conseillers du Mouvement progressiste (Mp) et du Cameroon People’s Party (Cpp).  « Ce n’est pas un acquis », a indiqué le maire. De multiples rencontres sont prévues tout au long de cette semaine.

Même credo pour le président de la  commission communale de Douala 2e, Emmanuel Pongo. Dans cette commune composée de 37 conseillers, il faudra convaincre les partisans du Social Democratic Front (Sdf) et autres.

La commune d’arrondissement de Douala 3e est à 90% Sdf. Le président de la commission départementale, Camille Ekindi, s’est engagé à mener la bataille de ce côté pour obtenir des voix. A Douala 5e aussi la bataille sera rude : le conseil est multicolore : Sdf, Paddec, Upc Mrc. La commune de Douala 4e, du côté de Bonabéri, n’est pas en reste. En ce qui la concerne, les militants Rdpc concernés se sont engagés à mouiller le maillot pour faire passer le message du parti.

Le président de la commission régionale de campagne, le ministre d’Etat, Laurent Esso, a indiqué être venu pour un suivi et un encadrement des conseillers, une élection n’étant pas gagnée d’avance. « Il n’est pas question de baisser la garde. Tenez-vous prêts à faire face aux éventuelles surprises », a-t-il déclaré. Séance tenante, des contributions ont été faites pour mener à bien la campagne sur le terrain.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Tennis de table: un centre opérationnel à Yaoundé

Sports
Yannick ZANGA | 26-04-2018 12:34 | 0 0

Le ministre des Sports Bidoung Mkpatt et l’ambassadeur de Chine S.E. Wei Wenhua ont inauguré hier ce fruit de la coopération sino-camerounaise.

Quatre mois après la pose de la première pierre, le 27 décembre 2017, le centre de te ...
Lire la suite

Bafoussam: les chantiers de la CAN 2019 piétinent

Sports
Yannick ZANGA | 26-04-2018 12:34 | 0 0

En faisant le constat lundi dernier, le gouverneur Augustine Awa Fonka a prescrit aux entreprises de redoubler d’ardeur pour atteindre 40% de taux de réalisation à la première décade de juin.

Lors de la dernière visite des &eacut ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter