Responsive image

Mora: la renaissance culturelle par un festival

Culture
Patrice MBOSSA | 27-03-2018 11:24

Evénement organisé dans cette ville de l’Extrême-Nord pour encourager le vivreensemble.

Un festival des arts et de la culture organisé à Mora. Il y a un an, personne ne pouvait l’imaginer. C’est pourtant ce pari que vient de remporter Raymond Roksbo, le préfet du Mayo- Sava. C’est en effet lui l’initiateur de ce gala culturel que vient de vivre son unité de commandement. Un événement placé sous le patronage du très honorable Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale du Cameroun et digne fils du département du Mayo-Sava. Un festival très couru.

Les festivaliers sont venus de Kolofata, de Tokombéré et de Mora, les trois arrondissements que compte le Mayo-Sava, et même de l’arrondissement de Mayo-Moskota dans le département du Mayo-Tsanaga. Certains d’entre eux, depuis des années, vivaient juchés sur les monts Mandara et étaient de retour à la faveur du tout premier festival des arts et de la culture organisé du 20 au 22 mars 2018 à Mora.

Cet événement dénommé Festi- Sava avait pour thème : « Festival des arts et de la culture du Mayo- Sava pour la consolidation de la paix, de la stabilité et du vivre ensemble ». Il a été présidé en lieu et place du ministre des Arts et de la Culture, par Mouhtar Ousmane Mey, secrétaire général de ce département ministériel.

Le représentant du ministre a saisi l’opportunité à lui offerte pour encourager la résilience des populations du Mayo-Sava qui, grâce à leur esprit de patriotisme, ont jusqu’ici tenu tête à la secte terroriste Boko Haram. « Je salue votre courage, votre témérité, votre fidélité, votre engagement et votre hargne à défendre le territoire », a-t-il martelé pour s’en féliciter. Pour ce qui est des articulations du festival, le public a eu droit à de nombreuses attractions telles que les danses patrimoniales, les contes, la lutte traditionnelle, l’exposition d’arts culturels et les prestations d’artistes musiciens originaires du terroir.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Désordre urbain: incorrigible Nkololoun

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 20-07-2018 12:30 | 0 0

Chaussées, trottoirs et terre-pleins restent occupés par des kiosques, des motos et étals divers.

Ils occupent trottoirs, chaussée et terre-plein, pour écouler leurs marchandises (produits frais vêtements, fruits et autres). Eux, ...
Lire la suite

Patrimoine: un héritage à rapatrier

Regions
Rita DIBA | 20-07-2018 12:30 | 0 0

Objectif de la présence des deux experts mandatés par le président français lundi à Douala.

Etudier les conditions de restitution définitive ou temporaire des objets de culte, d’arts et des documents africains encore en Fr ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter