Habilitation du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagament du territoire à signer avec la Banque africaine de Développement (BAD), un accord de prêt d’un montant de 33 320 000 euros, soit environ 21,860 milliards de francs CFA, p

Presidential
Paul BIYA | 16-04-2018 16:20

Décret N°2018/246 du 13 avril 2018

Le président de la République,

Vu la Constitution ; Vu la loi N°2017/021 du 20 décembre 2017 portant loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2018, modifiée et complétée par l’ordonnance N°2018/001 du 9 avril 2018 ; Vu le décret N°2011/408 du 9 décembre 2011 portant organisation du gouvernement, modifiée et complété par le décret N°2018/190 du 2 mars 2018, décrète :

Article 1er. – Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire est habilité, avec faculté de délégation, à signer avec la Banque africaine de Développement (BAD), un accord de prêt d’un montant de 33 320 000 euros, soit environ 21,860 milliards de francs CFA, pour le financement partiel du projet de construction du pont sur le fleuve Logone entre les villes de Yagoua au Cameroun et Bongor au Tchad.

Article 2. – Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal officiel en français et anglais.

Yaoundé, le 13 avril 2018
Le président de la République

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Désordre urbain: incorrigible Nkololoun

Regions
Mireille ONANA MEBENGA | 20-07-2018 12:30 | 0 0

Chaussées, trottoirs et terre-pleins restent occupés par des kiosques, des motos et étals divers.

Ils occupent trottoirs, chaussée et terre-plein, pour écouler leurs marchandises (produits frais vêtements, fruits et autres). Eux, ...
Lire la suite

Patrimoine: un héritage à rapatrier

Regions
Rita DIBA | 20-07-2018 12:30 | 0 0

Objectif de la présence des deux experts mandatés par le président français lundi à Douala.

Etudier les conditions de restitution définitive ou temporaire des objets de culte, d’arts et des documents africains encore en Fr ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter