Responsive image

Chantier routiers de la CAN: le PM insiste sur la qualité des travaux

Politique
Séraphin Magloire FOUDA | 25-05-2018 11:07

Le communiqué rendu public à l’issue de la 22e session du Conseil national de la route tenue hier à Yaoundé.

«Le Premier  ministre, chef du gouvernement, Monsieur Yang Philemon, président du Conseil national de la Route (CONAROUTE), a présidé le jeudi 24 mai 2018 à partir de 9 H 00, dans l'immeuble principal de l'ensemble abritant ses Services, les travaux de la 22e session dudit Conseil, auxquels ont pris part, outre ses proches collaborateurs, les membres statutaires de cette instance, ainsi que des personnalités invitées pour la circonstance.

Cette session était consacrée à l'examen de l'état d'exécution des programmes routiers de l'exercice 2017, ainsi qu'à la validation des programmations 2018 des Maîtres d'Ouvrage et Maîtres d'Ouvrage Délégués.
Dès l'entame de son propos liminaire, les participants ont salué l'annonce faite par le Chef du Gouvernement, relative au lancement prochain, avec effet sur le BIP 2019, de la catégorisation des prestataires dans le secteur du Bâtiment et des travaux publics, en guise de solution à certains problèmes récurrents de ce domaine d'activités. 

Procédant à l'examen des principaux projets routiers réalisés au cours de l'exercice précédent, les avancées significatives ci-après ont été mises en relief:

- la construction de l'Autoroute Yaoundé-Douala, dont la phase 1 qui porte sur un linéaire de 60Km et 25Km de voies de rétablissement est réalisée à 63,5%. S'agissant de la phase 2, les études de faisabilité sur les deux tronçons restant sont déjà achevées, à savoir: Bibodi - Edéa, du PK 60 au PK 141 et Edéa - Douala, du PK141 au PK196. Parallèlement, les études d'Avant Projets Sommaires se poursuivent;

- la construction de l'Autoroute Kribi-Edéa,dont le tronçon Kribi-Lolabé est réalisé à 83% et porte sur un linéaire de 38,5Km et 4Km de voies de raccordement;
- la poursuite des études de faisabilité pour la réalisation de l'autoroute intersection Yaoundé-Douala vers Bafoussam et Bamenda, notamment sur la section Bafoussam-Bamenda. Celles de l'intersection (Yaoundé-Douala)­ Bafoussam étant déjà disponibles ;

- la construction de plusieurs routes sur le réseau national et/ou leur réhabilitation-entretien, notamment: le tronçon Mbéré-Ngaoundéré, long de 89Km, dont les travaux sont achevés; le démarrage des travaux de réhabilitation du tronçon Mora-Dabanga-Kousseri; - la réhabilitation en cours des tronçons: Maroua-Mora; Pont Sala-Garoua; Nkolessong-Nding et bretelle Nanga Eboko-Bifogo ; les Entrées Est et Ouest de la Ville de Douala (phase i) ; Tonga­ Bafoussam-Babadjou; Manki-Pont de la Mappé; Kumba-Kumbe Bakundu-Nfaitock; Nfaitock-BachuoAkagbe; Sangmelima-Bikoula et Bikoula-Djoum ; Ndop-Kumbo ; Batchenga-Ntui ; Yoko-Lena ; Mengong-Sangmelima ;

- le désenclavement des bassins de production industrielle, agricole, pastorale, halieutique et touristique, à travers le démarrage des travaux de construction des tronçons: Foumbot-Bamendjing-Galim; Tchéré (Intersection Ni) - Douvangar-Meri-Tokombéré-Bala-Dargala (Intersection Ni) ; - Emana-Monatélé ;

- l'implémentation du système de gestion de l'entretien des routes basée sur les niveaux de services ou approche GENIS sur un linéaire total de 896,1 Km;

- la poursuite de la construction des axes routiers inscrits dans le Plan d'Urgence Triennal pour l'Accélération de la Croissance Economique (PLANUT), notamment: Maroua-Bogo; Douala-Bonépoupa; Bonépoupa-Yabassi; Ekondo Titi-Kumba; Mandjou-Akokan ; Akokan-Batouri ; Awaé-Essé-Soa ;

- la construction de nombreux ouvrages de franchissement, à l'instar: du deuxième Pont sur le Wouri et ses aménagements complémentaires; la conception/réalisation de 55 ponts métalliques ACROW sur l'étendue du territoire; la construction d'ouvrages d'art, notamment le Pont sur le Mayo-Soulabé à Banyo et la réhabilitation du Pont sur la Bénoué.

Au rang des programmations routières envisagées en 2018 dans ce registre, il y a entre autres: -l'achèvement des travaux de la phase 1 de l'Autoroute Yaoundé-Douala, ainsi que celui du tronçon autoroutier Kribi-Lolabé ;

- la réception de 457,5Km de nouvelles routes bitumées; -la réhabilitation totale des routes Yaoundé-Bafoussam-Babadjou y compris l'aménagement de la voie de contournement de la falaise de Bamenda ; la réhabilitation de plus de 1000 Km de routes nationales et régionales en terre; la construction de la voie de contournement Nord de la ville de Yaoundé; l'achèvement de la réhabilitation de la route boucle du Dja (phase2) 

 la construction des routes communales de Meyomessala ; l'achèvement des travaux de construction du Pont sur le Ntem à Kalkar.

Le Conseil a ensuite pris connaissance du niveau d'avancement des travaux des voiries réalisés en 2017 et les perspectives envisagées pour l'année 20.18. A ce titre, sur le guichet entretien du Fonds Routier, le taux d'engagement des programmations de base 2017 est de 93,9% et 40 projets programmés ont fait l'objet d'une attribution au bénéfice de 37 villes. Dans la même veine, le Guichet Investissement a permis la réalisation de diverses voiries urbaines, pour un montant de 8607773000 FCFA.

En outre, au titre du Budget d'Investissement Public, divers chantiers ont été réalisés, notamment: le bitumage de la voie d'accès à la CRTV à Mbala Il, la réhabilitation de la voie d'entrée au Complexe-BEAC - Carrefour Amadou, la construction de 18Km de voiries dans la ville de Douala et de 9,311Km de voiries dans la ville de Yaoundé dans le cadre du PLANUT, la construction de 8km de section rase campagne de l'Autoroute Yaoundé-Nsimalen, le financement des études pour la réalisation des projets retenus dans le C2D de deuxième génération dans les villes de Bafoussam, Bertoua et Garoua, ainsi que les études relatives au programme C2D de troisième génération dans les villes de Yaoundé, Maroua et Bamenda.

Spécifiquement la Communauté Urbaine de Yaoundé assure la maîtrise d'ouvrage des travaux de réhabilitation des tronçons de voirie Carrefour Montée des Sœurs-Carrefour Nkolezala au quartier Simbok ; Rue Omgba BISSOGO à Mvog-Betsi. De même, elle a effectué, entre autres, la réhabilitation des voiries au quartier Mvog-Atangana Mballa, l'aménagement de la voie d'accès à l'Ecole de guerre à Simbock, ainsi que le renforcement des voies sur les berges du Mfoundi dans le cadre du PADY.

Dans la ville de Douala, l'on note la réalisation des études des voiries de Nyalla, Logbaba, Songbikako ; Sodiko, Bonamatoumbé; Kotto; Makepe ; Ndogbong, Logbessou. De même, les travaux se sont poursuivis en liaison avec le Génie Militaire, à travers notamment la 2ème phase des travaux de construction du prolongement du Boulevard de la République; la construction et l'aménagement de la route de Japoma ; l'aménagement des voies d'accès à Yansoki.

Au total en 2017, le montant des paiements effectués par le Fonds Routier s'élève à 61,9 milliards de FCFA.
Au titre des programmations 2018, des travaux d'entretien de voiries sont envisagées dans 28 villes pour un linéaire total de 44,841 Km, à hauteur de 8586000 000 FCFA, notamment à: Yaoundé, Obala, Dzeng, Eseka, Yokadouma, Mokolo, Douala, Nkongsamba, Garoua, Bamenda, Wum, Santchou, Bafoussam, Ebolowa, Kumba et Limbé. Dans le même sillage, figurent notamment des projets relatifs à l'entretien courant du réseau d'éclairage public; les illuminations en fin d'année; l'entretien des feux tricolores; la réhabilitation des bouches d'incendie; l'acquisition du matériel d'entretien des voiries en régie, ainsi que la signalisation horizontale et verticale.

En outre, une programmation spéciale CAN 2019 est prévue pour améliorer la qualité des voiries dans les différents sites de compétition et d'hébergement retenus à cet effet. C'est le cas notamment à Buea avec l'aménagement des voies d'accès aux Stades d'entrainement, soit un linéaire de 5,12 km, des voies de contournement du centre commercial soit 7,61 km et des voies de désenclavement des quartiers à habitat dense, soit un linéaire de 10,32 km, pour un coût total de 15.687.000.000 FCFA. Il  en est de même à Garoua, où il est envisagé le bitumage du tronçon CENAJES-Place des fêtes; Place des fêtes-Motel Piazza; Carrefour Base-Stade Municipal; Place des fêtes-Ecole publique RoumdéAdjia-Stade Omnisport.

Concernant le secteur des transports, le Conseil a apprécié l'option d'une intensification des campagnes de sensibilisation et de prévention routières en 2018, notamment pour asseoir auprès des usagers une véritable culture de la sécurité routière. De même, les équipements dédiés seront renforcés, à travers l'acquisition des radars semi-portatifs, des alcootests chimiques et électroniques et autres équipements de surveillance routière.

A titre complémentaire, le Conseil s'est félicité des programmes exécutés en 2017 dans les autres secteurs d'activités concernés et des perspectives envisagées en 2018. C'est le cas de la viabilisation et du désenclavement des sites touristiques prioritaires, à travers notamment la réalisation des travaux d'entretien des voies d'accès et la réhabilitation de divers sites touristiques, notamment les Lacs jumeaux de Manengouba, le site écotouristique d'Eboga, les sites de Bimbia, du Lac Oku, de Mariemberg et la Marre aux Hippopotames de Ndélélé.

Afin de tirer le meilleur parti de l'organisation, par le Cameroun de la CAN 2019, le Gouvernement se propose d'améliorer l'offre touristique, à travers notamment l'identification, l'inventaire et la viabilisation des sites touristiques situés dans les Régions devant abriter les matches de poules.

Par ailleurs, un linéaire d'environ 4469 Km de route a effectivement été entretenu ou fait l'objet d'ouverture et plus de 72 ponceaux ont également été construits, pour un coût total de 6.496.000.000 FCFA, grâce aux efforts conjugués des entreprises agro-industrielles et de certaines Communes.

Sur un tout autre plan, le secteur de la Santé s'est illustré par l'amélioration des conditions d'administration des soins post-accidents requis dans les phases pré-hospitalière, hospitalière et post-hospitalière, conformément aux Objectifs de Développement Durable, dont l'un des buts est la réduction des mortalités liées aux accidents de la voie publique.

Au terme des travaux, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a instruit l'accélération et le parachèvement des chantiers en cours, en insistant sur l'impératif de desserte de tous les sites de la CAN 2019 par des infrastructures de qualité.

Les travaux se sont achevés à 11 heures précises ».

Yaoundé, le 24 mai 2018
Le secrétaire général des Services du Premier ministre.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter