Responsive image

Lutte contre les épidémies en Afrique: l’engagement des forces de défense

Politique
Alexandra TCHUILEU N. | 19-06-2018 08:44

Le Mindef a présidé hier à Yaoundé la 5e conférence de l’Alliance des partenaires africains pour la gestion des épidémies qui vise à adopter des stratégies plus efficaces.

Le choléra, la méningite, le VIH et la grippe aviaire sont autant de maladies épidémiques auxquelles le Cameroun a fait face ces dernières années. Avec des intervenants comme le ministère de la Santé publique et celui de l’Administration territoriale.

Et surtout avec l’appui des forces de défense et de sécurité qui, à différents niveaux, interviennent dans ce combat. C’est le sens d’une rencontre de cinq jours ouverte hier à Yaoundé, à une échelle plus grande.

En effet, l’Alliance des partenaires africains pour la gestion des épidémies (Apora) est réunie pour sa cinquième conférence. La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, en présence d’autres membres du gouvernement et de l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Peter Henry Barlerin.

Cette rencontre réunit des officiers venus d’environ 20 pays africains, membres de l’Apora. Objectif, optimiser le rôle des forces de défense dans la gestion des menaces infectieuses.

« Le degré de collaboration entre le ministère de la Défense et les autres administrations impliquées dans les opérations de réponse aux épidémies est à la fois étroit et satisfaisant, tant notre charge est grande, aussi bien au niveau national qu’international », a relevé Joseph Beti Assomo.

A terme, cette 5e édition de l’Apora devra permettre d’identifier et d’améliorer les mécanismes de surveillance des armées à travers la surveillance transfrontalière, le partage d’expérience d’autres pays, l’interaction des laboratoires, ainsi que la gestion de l’information sanitaire.

De même, il s’agira d’harmoniser le système national, de coordonner les actions avec les autres acteurs nationaux et les nations partenaires, et de renforcer les capacités de détection des laboratoires.

Créée en avril 2015, l’Apora a été mise sur pied pour faire face aux flambées épidémiques, suite à la catastrophe engendrée par l’épidémie de la maladie à virus Ebola, ravageuse en Afrique de l’Ouest.

Il s’agit d’une initiative militaire de US Africa Military Command (Usafricom) qui vise à promouvoir les partenariats civilo-militaires efficaces dans les communautés de santé et de sécurité.

Au Cameroun, plusieurs formations et unités militaires sont implantées à travers le pays et sont ouvertes aux civils et militaires, en temps de paix et de crise.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter