Responsive image

Présidentielle 2018: le Nyong-et-Kellé choisit Paul Biya

Politique
Alfred MVOGO BIYECK | 20-06-2018 10:52

 C’est la principale résolution du meeting tenu dimanche dernier à Eséka.

A annonce exceptionnelle, meeting et mobilisation exceptionnels. La délégation permanente départementale du Rdpc pour le Nyong-et-Kellé, a mis les petits plats dans les grands, pour clamer haut et fort, que son candidat pour la présidentielle de 2018, « est et restera Paul Biya, le président national du Rdpc ».

De mémoire d’habitants d’Eséka, il y a longtemps que pareille mobilisation n’avait été observée. De Bondjock à Eséka, en passant par Biyouha, Bot-Makak, Makak, Messondo, Matomb, Ngog Mapubi et Nguibassal, les élites, les forces vives, les chefs traditionnels, les militants et sympathisants du Rdpc ont répondu présent à la place des fêtes d’Eséka.

Pour la circonstance, pas moins de dix allocutions, dont celles très attendues de Bell Luc René, chef de la délégation départementale du Rdpc pour le Nyong-et-Kellé, Pauline Irène Nguéné, ministre des Affaires sociales et Jean Baptiste Béléoken, représentant le chef de la délégation du Comité central du Rdpc pour la région du Centre.

On retiendra que le Nyong-et-Kellé n’est pas dupe et ne prêtera jamais l’oreille aux sirènes de l’opposition. Paul Biya reste le seul rempart crédible face aux extrémistes et radicaux de tous bords.

Le Nyong-et-Kellé n’attend plus qu’un signal de sa part pour se mettre en ordre de bataille en vue de son élection. Mais pour cela, il faut rester vigilants et mobilisés, continuer à peaufiner les stratégies pour l’inscription du plus grand nombre sur les listes électorales.

D’où le coup de pouce du ministre Pauline Irène Nguéné à la délégation départementale du Rdpc pour le Nyong-et-Kellé avec une enveloppe de 5 millions de F, pour continuer à ratisser large. Avec en prime, des appels à la cohésion, à l’unité et au rassemblement, car rien n’est acquis.

Occasion pour Jean Baptiste Béléoken, de remercier et féliciter les militants pour le choix porté sur Paul Biya. Un soutien qui va cependant nécessiter de leur part, plus d’ardeur au travail pour que le jour dit, aucune voix ne manque à leur candidat.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter