Cameroon-Tribune

Extrême-Nord: Un plan pour relancer l’activité économique

24 heures
Patrice MBOSSA | 26-07-2018 07:57

Les faits

Sur très hautes instructions du président de la République, 1 300 projets ont été répertoriés pour servir de base au redémarrage des activités plombées par les exactions de Boko Haram.

Selon Midjiyawa Bakari, le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, les combattants de la secte terroriste Boko Haram sont en déroute depuis plus de six mois. Six mois que la région vit dans l’accalmie.

Que ce soit sur le plan humanitaire, économique  ou social, cette guerre imposée par les djihadistes a eu de lourdes conséquences sur le développement de la région de l’Extrême-Nord.

C’est ce qui a amené le président de la République, Paul Biya, à commander la mise sur pied d’une sorte de « plan Marshall » au profit des populations de cette partie du pays. C’est la raison d’être de l’atelier de deux jours qui s’est tenu les 3 et 4 juillet 2018 au Cercle municipal de Maroua.

Une réunion présidée par le gouverneur de l’Extrême-Nord et à laquelle ont pris part, les élus locaux ainsi que les leaders traditionnels et les experts de divers domaines d’activités.

Au terme de cette première rencontre, les participants ont réfléchi sur les projets prioritaires susceptibles de permettre le relèvement et le développement de l’Extrême-Nord.

Dans un premier temps, il a été question de cibler les infrastructures et les équipements socioéconomiques directement affectés par la guerre et déterminer les modalités de la relance des activités socioéconomiques au bénéfice des populations sinistrées ; question d’améliorer leurs conditions de vie.

Lorsque ces actions prioritaires identifiées seront approuvées par le gouvernement, elles seront contenues dans un document qui servira de canevas des interventions dans la région, qu’elles proviennent des collectivités territoriales décentralisées, des partenaires techniques au développement ou des Ong et associations.

Bon à savoir, la mise en œuvre de ce document en chantier se fera de manière progressive sur la base des dotations budgétaires à affecter par le gouvernement et les appuis en provenance des partenaires au développement.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter