Cameroon-Tribune

Responsive image

Emploi et formation professionnelle: le plaidoyer se poursuit

Societe
Mireille ONANA MEBENGA | 10-08-2018 10:21

Le ministre Zacharie Perevet a rencontré deux chefs d’entreprises et a signé des conventions avec d’autres mercredi à Douala.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle (Minefop) a repris à Douala, ce mercredi 8 mai 2018, son plaidoyer en faveur de l’emploi jeune. Zacharie Perevet a, à cet effet, rencontré les patrons d’une cimenterie à Bonabéri et d’une entreprise de métallurgie de la zone industrielle de Bassa.

Après la visite des installations, le Minefop a remercié ces entreprises pour les efforts consentis dans lutte contre le chômage des jeunes, à travers la création d’unités et le transfert de technologies. Pour le ministre, ces entreprises sont désormais considérées comme citoyennes et partenaires de l’Etat.

En outre, Zacharie Perevet a insisté sur leur apport dans la formation de qualité. Car selon lui, pour accéder à un emploi décent, il faut être bien formé et le constat est que ces entreprises, font des efforts pour que le personnel soit toujours à jour des avancées.

Ciment d’Afrique, dont des employés camerounais ont effectué de nombreux séjours au Maroc pour renforcer leurs capacités et Metafrique Steel (spécialisé dans le recyclage des métaux et la production d’acier), qui emploie 439 Camerounais, ont annoncé des extensions pour plus de recrutements.

« Vous connaissez la préoccupation du chef de l’Etat en matière d’insertion des jeunes. Les problèmes de chômage touchent pas moins de 2 millions de jeunes et si on ajoute à cela le sous-emploi, on avoisine les 3 millions (…)

Nous sommes donc venus encourager les entreprises qui  participent à cette insertion, et encourager la formation et la construction d’un capital humain de qualité », a indiqué le Minefop.

Il a par ailleurs signé une convention avec le Joël Nana Kontchou, directeur général d’Eneo (Energy of Cameroon). Sur cette base, l’entreprise va assurer la formation de son personnel au Centre de formation professionnelle d’Excellence (Cfpe) de Douala, au vu de la situation dans le Sud-Ouest où se trouve le centre de l’entreprise. En contrepartie, Eneo va accueillir en stage les apprenants en électricité du Cfpe.

Il y a eu également la signature d’un protocole d’entente, duquel vont découler des conventions spécifiques, entre Amadou Bobbo, directeur du Cfpe et des responsables d’Instituts Privés d’Enseignement supérieur (Ipes).

Le centre, doté d’un matériel de pointe, va assurer la partie pratique des formations en instituts. La durée des conventions est de deux ans, et elles sont renouvelables.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Responsive image

Yaoundé: Tenor en concert

Culture
Gaël de SOUZA | 17-08-2018 10:06 0 0

 Demain à 18h au Palais des Sports, l’artiste va animer un show plein de promesses.

Tenor le promet : demain, jour du concert, les portes seront ouverte...
Lire la suite

Responsive image

Charity Gala To Assist Needy Children:

Culture
Dilian WELLENG (Intern) | 17-08-2018 10:02 0 0

The donation will help provide didactic material to children under the care of Alliance Smile NGO.

The Non-Governmental Organization (NGO), Alliance Smile For Children, h...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter