Responsive image

Audience au palais de l’Unité: Paul Biya reçoit Jean Gurunlian

Politique
MAKON ma PONDI | 07-11-2016 09:26

 

La facilitation des opérations douanières au centre des échanges

C’est un technocrate d’envergure qui a été reçu vendredi dernier en fin de matinée par le chef de l’Etat. En effet, Jean Gurunlian de nationalité helvétique est un expert avéré dans le domaine de la facilitation du commerce à travers le monde. Président de la société Webb Fontaine fondée par lui, l’ancien secrétaire exécutif du Sommet des Nations unies sur l’efficacité commerciale est venu exposer son approche et ses mécanismes au président Paul Biya dans l’optique d’un allègement des procédures douanières pour une modernisation accrue du pays. 
Au terme de l’entretien, Jean Gurunlian a confié à la presse avoir trouvé en son hôte un interlocuteur attentif et avisé par rapport aux éclairages par lui fournis sur les possibilités de simplification dans le traitement des marchandises. Surtout dans la perspective de l’ouverture en vue du port en eau profonde de Kribi qui a une vocation sous-régionale pour l’Afrique centrale.
Active en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique, notamment au Nigeria et en Côte d’Ivoire, Webb Fontaine a pour mission de faciliter le travail des gouvernements, des entreprises à l’échelle mondiale, en leur fournissant la technologie et le savoir-faire. Il est reconnu à M. Gurunlian la paternité du programme « Sydonia » implanté dans une centaine de pays qui vise une transparence totale dans les opérations douanières. En permettant, à travers un guichet unique, un suivi en temps réel des recettes et une sécurité optimale dans la classification et l’évaluation.

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

« La loi était devenue obsolète »

Economie
Josy MAUGER | 16-07-2018 10:22 | 0 0

   Sophie Mbenoun, directeur de la formation et de l’orientation professionnelle au Minefop.

Le chef de l'Etat vient de promulguer la loi régissant la formation professionnelle au Cameroun. Qu'est-ce qui justifie ce nouveau dispositif ?
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter