Accident ferroviaire d’Eséka: le CERAC mobilise les étudiants de l’IAI

Politique
Carine TSIELE | 06-11-2016 23:28

Une opération de collecte de don de sang a eu lieu vendredi dernier dans l’enceinte du campus à Nkol-anga’a.

L’esplanade du campus du Centre d’excellence technologique Paul Biya de Nkol-anga’a a pris la forme, vendredi dernier, d’un vaste laboratoire médical. Sur les lieux, trois tentes ont été dressées. Des médecins y effectuaient des tests et des prises de sang aux étudiants, au personnel administratif mais aussi aux parents venus pour la rentrée solennelle de l’Institut africain d’informatique (IAI). Ceci sous la coordination des dames du Cercle des Amis du Cameroun (CERAC), association caritative fondée par l’épouse du chef de l’Etat, Mme Chantal Biya. Le CERAC, en partenariat avec la communauté universitaire, le Programme national de transfusion sanguine et la Croix-rouge camerounaise, à travers ce geste, apporte son soutien aux victimes de la catastrophe ferroviaire d’Eséka survenue vendredi 21 octobre dernier. 
Dans une ambiance particulière, les étudiants ont répondu nombreux à l’appel. « C’est la première fois que je donne de mon sang. C’est avec plaisir que je le fais puisque, c’est pour une bonne cause », indique Térence Banga, étudiant. Les donneurs de sang bénéficiaient gratuitement des tests de dépistage de certaines maladies comme les hépatites B et C, le Vih/Sida, de la syphilis et du test d’électrophorèse. A en croire le représentant du secrétaire permanent du Programme national de transfusion sanguine, M. Balanga, le Cameroun a une demande de plus 400 000 poches de sang par an. La cible des donneurs se porte sur les plus jeunes car ils représentent moins de risque d’infection. Le sang collecté sera non seulement donné aux victimes de l’accident ferroviaire d’Eséka, mais servira aussi aux autres malades qui sont dans le besoin. 
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter