Religion: la chapelle Sainte Famille de Bagofit en gestation

Politique
Sorèle GUEBEDIANG à BESSONG | 09-08-2016 23:49
La pose de la première pierre a eu lieu mardi dans le Haut-Nyong  par Son Eminence le Cardinal Jean Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux.   Un petit espace aménagé, une brique posée sur un mortier par le Cardinal Jean Pierre Ricard avec entre ses mains une truelle. Quelques minutes de prière pour la circonstance et la pierre d’angle est dressée. Tout à côté une plaque commémorative dévoilée pour immortaliser l’événement. Désormais, les ouvriers peuvent commencer la construction de la Chapelle Sainte Famille de Bagofit, dans le département du Haut-Nyong, région de l’Est. Ici, les maîtres d’ouvrages sont le directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République, Joseph LE et son épouse Solange. Pour le cardinal Jean Pierre Ricard, ce geste de foi et de charité du couple LE traduit la volonté de construire l’Eglise sur la pierre d’angle qui est Jésus Christ. Une façon de bénir le nom du Seigneur éternellement. Avant ce rituel, le Cardinal Jean Pierre Ricard a célébré une messe pontificale en la cathédrale Saints Pierre et Paul d’Abong-Mbang. Au cours de cette eucharistie, le curé de la dite paroisse, par ailleurs vicaire général du diocèse de Doumé Abong-Mbang, Mgr Alain Intimi s’est réjoui de l’excellence des relations entre le diocèse de Bordeaux et celui de Doumé Abong-Mbang. « C’est un voyage qui rapproche les deux continents (NDLR, l’Afrique et l’Europe) dans leurs diversités culturelles et leurs richesses. C’est une manière de mettre en pratique les idées du Pape François », a expliqué le vicaire général. Dans son homélie, l’archevêque de Bordeaux a invité les fidèles du Christ s’inspirant des textes liturgiques du jour à éviter la jalousie, source de haine. « Vous devez être comme des enfants devant leur père. L’enfant est totalement confié à ses parents. Si l’on a une âme d’enfant, humble, la jalousie n’existera pas. Le contre-poison de la Jalousie c’est l’humilité », a-t-il indiqué aux fidèles. C’est par la remise des cadeaux et l’imposition des mains aux fidèles en signe de bénédiction que s’est achevée la célébration eucharistique. Par la suite, le cardinal Jean Pierre Ricard a visité les activités agropastorales initiées par le ministre Joseph LE et découvert les pas de danse de la région de l’Est au cours d’une soirée culturelle riche en couleurs et en sons.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter