Ouest : Bip 2016: 67% d’exécution à l’Ouest

Regions
Eric Vincent FOMO | 11-12-2016 23:48

? La réunion de coordination administrative et de maintien de l’ordre vendredi à Mbouda a aussi permis de faire le point sur l’état de santé de la région au second semestre.

Au 30 novembre 2016, le taux d’exécution du Budget d’investissement public (Bip) dans la région de l’Ouest est de 67%. Soit une amélioration de 25 points, comparativement à la même période en 2015. Le trio de tête est mené au niveau des départements, par le Koung-Khi avec un pourcentage de 90%, suivi du Ndé (81,8%) et des Hauts-Plateaux avec 76,5%. Au niveau des communes, Pete-Bandjoun occupe la première place avec 100% du taux d’exécution de ses marchés, suivie de Batié et de Nkong-Zem avec respectivement 90,6% et 90,5%. Cette progression, a souligné le gouverneur Augustine Awa Fonka, le 2 décembre dernier à Mbouda, lors de la réunion conjointe de coordination administrative et de maintien de l’ordre au titre du second semestre, est le fruit d’un travail de fourmi. Notamment la formation des magistrats municipaux à la maturation des projets, le renforcement des capacités des acteurs du processus de passation des marchés publics...
Relativement à la gestion de la grippe aviaire, les lignes ont bougé. Le gouverneur a autorisé le 23 novembre dernier, la « levée partielle et progressive des mesures conservatoires, obligatoires pour une reprise ouverte de cette filière ». Par ailleurs, selon les statistiques cumulées police et gendarmerie, les routes de l’Ouest ont été très meurtrières de janvier à novembre. Au total, indique le Colonel Amadou B., commandant la Légion de gendarmerie de l’Ouest, 570 cas d’accidents ont été recensés, causant au moins 191 morts et plus de 516 blessés. L’axe Bafang-Kékem qui a le plus tué au premier semestre, s’est déporté du côté des axes Foumban-Bafoussam et Bafoussam-Mbouda au second semestre.
 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter