Cour d’appel : le nouveau procureur général en fonction

Regions
Pierre CHEMETE | 23-02-2017 17:17

Joseph Ze Mbomo, 59 ans, promet d'appliquer les textes.

L’ère de Joseph Ze Mbomo, né le 28 février 1958, à Mengong, dans le Sud, est ouverte à la Cour d’appel de l’Est. Nommé le 4 janvier dernier par décret présidentiel, il a pris fonction un mois plus tard en qualité de procureur général (PG) près ladite Cour. La passation de service entre son prédécesseur, Jean Bosco Esso, muté à Bafoussam, et lui, a consisté en la signature des documents, le 17 février dernier. C’était un moment de grande fête et de communion. La Cour d’appel a reçu une mobilisation importante des justiciables. En fait, dans cette foule bigarrée, en plus de la famille judiciaire de l’Est et d’ailleurs, on pouvait noter également la présence du gotha administratif, politique, religieux, non pas seulement d’ici, mais aussi de la région d’origine du promu. Le sous-préfet de Meyomessala a, par exemple, fait le déplacement de Bertoua.
Dans son mot de circonstance, Joseph Ze Mbomo a promis qu’il fera son travail, rien que son travail, avec professionalisme. Son parcours professionnel peut être convoqué à cet égard, pour l’aider. Nanti d’une maîtrise en droit privé, option pratique et contentieux de droit privé, ce haut magistrat a roulé sa bosse dans les principaux tribunaux du pays. Tour à tour, substitut du procureur près les tribunaux de Maroua (1988-1994), puis près les tribunaux de Douala (1994-2000), ensuite près les tribunaux de Bafoussam (2001), juge au tribunal de grande instance de la Mifi à Bafoussam (2001-2006). De 2006 à 2012, il a été avocat général près la Cour d’appel de l’Ouest. Avant sa nomination à l’aube de l’année 2017 M. Ze Mbomo était avocat général près la Cour d’appel du Centre.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter