Facilitation du commerce intra-africain : un nouveau système de paiement opérationnel

Le vice-président de la République du Ghana, Dr. Mahamudu Bawumia, l’a lancé hier à Accra la cérémonie dédiée en présence du président d'Afreximbank, Pr. Bénédict Oramah.

Les hommes d'affaires africains doivent esquisser un large sourire en ce moment. L'un des problèmes majeurs qui plombait jusqu'ici le commerce intra-africain, notamment celui relatif aux devises dans leurs activités, vient de trouver une solution. Et c'est à Accra au Ghana, que le vice-président de la République, Mahamudu Bawumia, a procédé hier au lancement du nouveau système de paiement et de règlement panafricain dénommé Pan-African Payment and Settlement System (PAPSS). C’était en présence du secrétaire général de la Zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf), Wamkele Mene.  
Concrètement qu'est-ce qui change? Jusqu’au 12 janvier dernier, l’homme d'affaires ghanéen par exemple avait des difficultés pour régler ses factures chez son partenaire basé dans un pays ou une zone économique dont la monnaie est différente de la sienne. Sans oublier les coûts prohibitifs induits par la convertibilité des monnaies lors des différentes opérations (5 milliards de dollars, soit plus de 2000 milliards de F par an), y compris les longs délais d'attente. Désormais, ces problèmes et bien d'autres, sont résolus. Le PAPSS, en tant qu'infrastructure du marché financier transfrontalier, a pour but de stimuler la croissance du commerce intra-africain. A ce titre, il assure les paiements instantanés des opérations commerciales dans les monnaies locales. Qu'il s'agisse de faire des achats, transférer de l'argent, etc. Pour ce faire, le PAPSS, mis en œuvre depuis hier dans l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Est et qui va s'étendre progressivement dans les autres parties du continent, est relié aux banques centrales africaines pour permettre aux banques commerciales, aux prestataires de services de paiement de se connecter et effectuer les paiements instantanés pour leurs clients. 
Ce...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category