Cameroun – Gabon : en phase sur les questions transfrontalières

La clôture des assises des Commissions de sécurité à la frontière commune a fait ressortir la volonté des deux Etats voisins de faire front commun face aux défis rencontrés.

Exit les assises couplées des commissions ad hoc des frontières et mixte permanente de sécurité transfrontalière entre le Cameroun et le Gabon qui se tenaient à Yaoundé, sous la co-présidence du ministre de l’Administration territoriale, Atanga Nji Paul et du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur du Gabon, Lambert-Noël Matha. Des travaux qui ont pris fin hier après-midi sur une note de satisfaction. Aucun litige n’est observé le long de la frontière entre les deux pays, se sont félicités les deux chefs de délégations. Toutefois, et après un examen minutieux des résultats rendus par les experts, ils ont convenu de redoubler de vigilance pour faire face aux défis qui s’y posent. « Cet exercice nous a permis de nous rendre compte que le braconnage intensif, l’exploitation illicite des ressources minières, halieutiques et forestières, la traite des êtres humains, le trafic des stupéfiants constituent les principaux défis sécuritaires auxquels nous devons accorder une attention particulière », a notamment relevé le ministre de l’Administration territoriale, Atanga Nji Paul dans son discours de clôture.
Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, Camerounais et Gabonais ont reconnu la nécessité d’engager des actions préventives pour y faire face. Celles-ci, de leur point de vu...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category