Bonabéri : ils se quittent le jour du mariage

Séverin S. et Cécile O., parents de deux enfants après cinq ans de concubinage, ont buté sur le régime matrimonial samedi dernier.

Cécile O., 27 ans, n’est pas ressortie la bague au doigt du centre d’état civil de Bonabéri où elle était entrée un peu plus tôt samedi dernier, en compagnie de Séverin S., 44 ans. La comptable et l’opérateur économique, déjà parents de deux enfants après cinq ans de vie commune, auraient pourtant pu former un beau couple à plus d’un titre.
Le chemin de la formalisation de leur union avait d’ailleurs pris un tour décisif l’année dernière, avec une demande en mariage dans les normes, le rapprochement des familles, et le versement de la dot en février 2021 aux parents de Cécile à Bepanda.
Le couple évolue quelque temps après le mariage traditionnel, puis l’union civile est décidée il y a environ trois mois. C’est à la mi-juin que le couple prévoit de passer devant l’officier d’état civil. Mais il y a un hic : les fiancés sont en désaccord sur le régime matrimonial. Séverin se voit polygame, Cécile ne l’entend pas de cette oreille.
La mésentente persiste au point où, malgré une première publication de bans, le mariage est renvoyé. Nouvelle date, le samedi 2 juillet dernier.
Ce jour-là, l’officier d’état civil qui connaît bien la cause du premier renvoi, ne s’embarrasse pas de formalités pour engager la cérémonie. « Vous vous êtes accordés ? », demande-t-il. Cécile répond en premier : « Oui, nous nous sommes accordés sur la monogamie ». La phrase est à peine l&acir...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category