Transports en commun : la concurrence qui fait débat

Des récriminations des syndicats, transmises au gouvernement mettent en lumière le malaise que suscite l’entrée en scène d’acteurs nouveaux et pas toujours en règle.

C’est une actualité mouvementée que vit ces derniers temps le secteur des transports routiers, et particulièrement de transport en commun de personnes. Après les « clandos », les motos-taxis, « Yango », une multinationale de covoiturage d’origine russe, est venue bousculer les habitudes des Camerounais. Son mode opératoire qui utilise la géolocalisation, et ses tarifs en deçà des prix homologués posent visiblement problème. Au point où la Fédération nationale des syndicats des chauffeurs professionnels du Cameroun (FNSCPC) écrit au gouvernement, dénonçant la concurrence déloyale des opérateurs qui ne sont pas en règle. D’après Patrice Samen, président de la FNSCPC, à la suite de cette correspondance, les pouvoirs publics ont réagi à travers une série de rencontres et de correspondances. Ainsi, d’après notre source, les ministres des Transports, et du Travail et de la Sécurité sociale sont saisis du dossier et travaillent sur des solutions.
Par ailleurs, une rencontre avec les responsables de Yango (principal opérateur incriminé) le 18 septembre dernier, a abouti à trois résolutions. A en croire le président de la fédération des syndicats, « Yango s’est engagé à faire appliquer les coûts de transports tels que prévus dans la grille tarifaire du Cameroun ; à n’enregistrer que les véhicules qui ont des papiers en règle et à ne recruter que des chauffeurs professionnels, titulaires du certificat de capacité. »
En réalité le non-arrimage au normes camerounaises de cet opérateur qui exerce dans les transports urbains au Cameroun depuis 2021 est un véritable caillou dans la chaussure de la corporation des transporteurs urbains. « Quand ils sont arrivés, ils ont mis leur plateforme en marche mais ils ont commencé à enregistrer des véhicules sans-papiers, à enregistrer des chauffeurs qui ne sont pas des professionnels, et à transporter les usagers à des prix très réduits, pour ne pas d...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category