Lions indomptables : l’exploit à portée de main

Le Cameroun doit gagner ce soir à Lusail face au Brésil pour garder l’espoir d’une qualification pour le prochain tour. Même s’il n’a plus son destin en mains.

Juste une heure pour la dernière séance des Lions indomptables à la veille de leur rendez-vous le plus important au Qatar. Le Cameroun joue en effet sa qualification ce soir à 22h (20h à Yaoundé) face au Brésil au somptueux stade de Lusail pour le compte du dernier match de poule dans le groupe G. Hier, le staff n’a pas voulu mettre plus de pression sur le groupe presque au complet. 22 joueurs ont en effet participé à cette séance nocturne au stade Al Sailiya. Nicolas Nkoulou, Jean-Charles Castelletto et Martin Hongla ont pour leur part regardé leurs coéquipiers depuis le banc de touche. Y a-t-il lieu de s’inquiéter ? Un membre du staff s’est voulu rassurant : « Il n’y a rien à craindre. Nous n’avons pas voulu prendre de risques, c’est tout », lancera-t-il. Il faut dire que Nkoulou et Hongla, victimes d’une gêne physique après la Serbie, n’avaient déjà pas participé à la séance de mardi. 
Rigobert Song aura dans tous les cas besoin de tous ses joueurs en forme car le Cameroun doit réussir un exploit face au Brésil. Pas de calcul à faire : il faut la victoire ou rien pour espérer se qualifier pour les 1/8e de finale. « Nous n’avons plus rien à perdre », a d’ailleurs déclaré le manager sélectionneur des Lions en conférence d’avant-match hier. Et si l’on en croit André-Franck Zambo Anguissa, qui l’accompagnait au Main Media Centre, tous les joueurs sont conscients de leur responsabilité. « On va se battre pour les trois points et pour rien d’autre », a déclaré le milieu de terrain des Lions indomptables. 
L’équipe pourrait évoluer en 4-4-2 pour offrir la possibilité au duo Choupo-Moting-Aboubakar de démarrer. Dans les buts, Devis Epassy jouera sans surprise son deuxième match dans cette Coupe du monde. Lui qui n’en demandait pas tant avant le début du tournoi et qui aura la lourde tâche d’enrayer les offensives du Brésil. En défense, le coach devrait rester sur son quatuor Nouhou Tolo, Faï sur les côtés et Castelletto-Nkoulou dans l’axe central même si l’option Wooh n’est pas à exclure. Dans l’option d’un milieu à quatre, la présence de Martin Hongla...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category