Loi de finances 2024 : l’Assemblée nationale a voté

Equilibré en dépenses et en recettes à 6 740,1 milliards de F, le texte a été adopté hier, 6 décembre, au cours d’une plénière conduite par le président de la Chambre, Cavaye Yeguié Djibril.


La séance plénière d’hier à l’hémicycle de l’Assemblée nationale a été particulièrement longue. Chose tout à fait normal, au regard des enjeux dont elle était porteuse : l’adoption de la loi de finances de la République au titre de l’exercice 2024. En nette augmentation de 13,2 milliards de F par rapport à 2023, et équilibré en ressources et en emplois à 6 740,1 milliards de F, le projet de loi portant budget de la République pour le prochain exercice a été adopté hier, 6 décembre, au bout d’un échange entre députés et membres du gouvernement. Les travaux étaient conduits par le président de la Chambre, Cavaye Yeguié Djibril.
En effet, avant de donner quitus à l’exécutif de mettre en œuvre son programme budgétaire et financier de l’année prochaine, la Représentation nationale a, à travers certains élus, interpelé certains ministres sur des sujets en lien avec la qualité de la vie des populations. Ainsi, les honorables Cabral Libii du PCRN et Joshua Osih du SDF, ont exprimé leurs préoccupations au ministre des Finances (Minfi) quant aux paiements des salaires et autres indemnités des enseignants portés dans le cadre du mouvement syndical dénommé « On a trop supporté » (OTS). Louis Paul Motaze a aussi été interrogé sur la disponibilité effective de l’eau et de l’énergie en 2024 par le député du SDF, Njong Evaristus, compte tenu des allocations budgétaires prévues dans cette loi de finances. Concernant les revendications des enseignants, le membre du gouvernement a donné des assurances que le gouvernement va continuer à éponger cette dette, tel qu’il le fait déjà depuis la survenue du mouvement OTS.
Relativement à la fourniture de l’eau, de l’électricité et des autres services sociaux de base, l’orateur a rappelé que l’objectif de politique globale du gouvernement sera orienté vers la mise ...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category