Parade militaire : les troupes au pas

Une nouvelle séance de répétitions a eu lieu hier au Boulevard du 20 mai, en présence du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo.


Une arrivée en fanfare pour la compagnie musique de la Sûreté nationale devant la tribune d’honneur au Boulevard du 20 mai. Elle exécute ensuite le carrousel, avec entrain et bonne humeur, sous le regard admiratif de l’assistance. Les paroles exaltent le vivre ensemble et l’intégration nationale comme le ciment qui consolide l’unité nationale. Pendant ce temps, les troupes commandées par le général de brigade Donatien Melingui Nouma se mettent en place. Il se passe moins de dix minutes avant que des colonnes d’hommes et de femmes des forces de défense et de sécurité n’attaquent le bitume. La répétition d’hier s’est déroulée en présence du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo. Les troupes à pieds appelées à rendre les honneurs au chef de l’Etat, chef des forces armées, défilent avec ferveur, application et sérieux devant la tribune d’honneur, devant des centaines de curieux qui profitent du spectacle à distance.
Les éléments dans les rangs se souviennent des consignes données quelques minutes avant le début de cette séance de révision par le général de corps d’armée, chef d’état-major des armées (Cema), René Claude Meka. Ce dernier a insisté sur des éléments précis qui sont en réalité des rappels : le pas doit être vif, le mouvement des bras précis et vigoureux ; le torse doit rester droit et le visage impassible. Tour à tour passent les différentes composantes des forces de défense et de sécurité, sous le regard de leurs chefs qui apprécient, pour certains, et notent ce qu’il faut améliorer, pour d’autres. A la fin du premier passage, le Cema accorde la mention « Bien », même si certaines choses essentielles doivent être retravaillées. Il s’agit, notamment, du respect des distances entre les carrés, les chefs de section et les chefs de carrés, les chefs de carrés et les carrés. « L’ensemble n’est pas harmonieux. Les différences d’écarts provoquent un effet d’accordéon qui n’est pas agréable à regarder. Attention aussi à la manière dont vous balancez les bras. Ce geste d...

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category