« Les plafonds notifiés sont respectés »