République démocratique du Congo : impasse au sommet