Les maladies du coeur sont devenues un problème de santé publique.
Pour le DG adjoint du Bunec, l’outil informatique va apporter plusieurs facilités.