RDPC Mbam-et-Inoubou: un nouvel élan

La délégation permanente départementale du Comité central, en visite de prise de contact mercredi dernier à Bafia, en a donné les orientations.

Sobriété et exubérance. Jamais contradiction n’aura été plus harmonieuse que mercredi dernier, lors de la descente de prise de contact de la délégation permanente départementale du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) pour le Mbam-et-Inoubou dans le chef-lieu de cette unité politique, Bafia. Il y a à l’occasion eu d’une part la joie naturellement démonstrative des populations, militantes ou non, d’accueillir pour la première fois depuis sa nomination la délégation conduite par son chef, James Onobiono. Et puis, la profondeur des allocutions et interventions tout le long de la séance de travail qui s’est tenue à la permanence du parti.
On en retiendra que, passées les effusions d’après nomination, et au-delà des frictions issues des dernières joutes internes à l’occasion du renouvellement des bureaux des organes de base du parti, le temps est venu de se remettre au travail. Le mot d’ordre, contenu dans le message de James Onobiono, étant : « unité, fraternité et discipline ». Pour encore mieux manifester cette volonté d’intégration, le chef de la délégation a annoncé que l’action de son bureau sera inscrite sous le signe de la collégialité et du travail en équipe.
Dans cette collaboration, sans aucun risque de collision entre l’organe chargé de la coordination des activités du parti et la base, il convient selon lui que chacun connaisse son rôle et joue sa partition. C’est à ces explications et orientations que s’est livré James Onobiono, au cours des échanges avec les présidents des neuf sections de son aire de compétence. Toutes choses qui correspondent avec l’état d’esprit des militants à la base qui, par la voix de leurs représentants, ont réaffirmé leur flamme militante et leur engagement derrière les idéaux du parti et les orientations de son président national et président de la République, Paul Biya. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie