Taxe foncière à l’Est: 12 000 contribuables à déclarer

Seulement 1 135 sont enregistrés jusqu’ici. Une campagne lancée le 26 septembre à Bertoua, pour changer la donne.

L’Est présente un potentiel de 12 000 contribuables pour la taxe foncière cette année. Mais jusqu’ici, selon le chef du centre régional des impôts, Charles Koge Djang, on est loin du compte et de la maîtrise des effectifs réels. En fait, seulement 1 135 sont enregistrés au mois de juin dernier. La commune d’arrondissement de Bertoua 1er en compte plus de 1000. Soit un ratio de 1/12. Bertoua 2 et Mandjou restent à explorer. Ce fichier actualisé a pu injecter dans le Trésor public une plus-value de 28 790 590F, au mois de juin dernier. Un certain nombre de goulots d’étranglement est identifié pour justifier ce tableau noir. Un déficit d’informations et de communication. L’incivisme des contribuables. Mais aussi, le système en vigueur jusqu’ici, n’était pas adapté aux réalités. Et l’Etat a revu les textes dès 2014, suivis d’autres circulaires concrètes d’application.
C’est dire qu’un grand travail de sensibilisation reste à faire dans l’arrière-pays, pour avoir les effets escomptés. C’est ce qui justifie du reste la campagne de distribution des déclarations pré-remplies des taxes foncières 2016 lancée dans la région de l’Est lundi dernier. La direction générale des impôts (DGI) a dépêché Nicolas Hiol, chef de division des études, de la planification et des réformes fiscales, pour expliquer aux acteurs ce que l’administration fiscale attend d’eux. Cette réforme fiscale en vigueur depuis 2014 a, en effet, pour mérite de maximiser le recouvrement de la taxe foncière.
Les premiers bénéficiaires seront les collectivités locales, d’autant qu’elles auront désormais plus de ressources financières. Et les conditions de vie des populations ne s’en trouveront qu’améliorées. Avec la déclaration pré-remplie, le contribuable pourra gagner du temps. La taxe foncière est avant tout un impôt local dû une fois par an par le propriétaire mobilier, bâti ou non, de droit ou de fait. Le fait de payer ses taxes ne légitime pas la propriété, précise notre interlocuteur. Et grâce à ce mécanisme, le propriétaire déclaré peut de surcroît payer ses taxes à partir de son téléphone portable.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie