Région du Sud: comment consolider la paix

La réunion de coordination administrative et de maintien de l’ordre, présidée à Mvangan par le gouverneur Félix Nguélé Nguélé, a permis d’arrêter des stratégies spécifiques.

Le premier constat qui a été fait à Mvangan lors de la réunion de coordination administrative et de maintien de l’ordre est que le Sud vit dans un calme relatif. Tout simplement parce que l’on note, ici et là, quelques actes de banditisme, marqués principalement par des vols dans certains services publics et des productions agricoles, surtout en cette période de saison cacaoyère.  Or, il est une réalité rappelée par le gouverneur Félix Nguélé Nguélé: le Sud doit amplement jouer sa partition de région-locomotive, pour l’émergence du Cameroun. Le bilan de santé dressé a permis de noter que les administrations ont bien fonctionné, malgré de nombreux problèmes non encore résolus. Sur le plan économique, des faits majeurs sont à noter, à l’instar de la lutte contre la grippe aviaire et la réalisation des grands projets structurants. Pour le budget d’investissement public (BIP), lancé en janvier 2016, pour une enveloppe globale de plus de huit milliards et plus de sept milliards de crédits de payement, le taux de réalisation physique est de 36,25% et financière de 29,22%. Ceci, a noté le gouverneur, n’atteint pas le niveau souhaité. D’où ce nécessaire coup d’accélérateur à donner avant la fin de l’année. Par ailleurs, les grands projets structurants connaissent des avancements réels. 
A la fin des travaux, le gouverneur a appelé ses collaborateurs à plus d’ardeur au travail. Il a ensuite révélé la détermination des forces de sécurité à veiller à la protection des hommes, des biens ainsi que des infrastructures de développement voulues et initiées par le président de la République et mises en œuvre par le gouvernement.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie