Apothéose: Paul Biya a fait le match

Le chef de l’Etat a présidé hier au stade Omnisports la clôture de la saison sportive 2017.

La politesse…du chef ! Cette ponctualité que le président Paul Biya sert infatigablement à chaque fois qu’il prend part à une cérémonie officielle. Hier encore au stade Omnisports de Yaoundé, le chef de l’Etat est resté fidèle au principe. 15h19.

La limousine présidentielle s’immobilise devant le ministre des Sports et de l’Education physique (MINSEP), Bidoung Mkpatt, acteur principal du dispositif protocolaire d’accueil.

C’est dans une cuvette de Mfandena en ébullition que le MINSEP reçoit le président de la République. La foule exulte. Presque un concert spontané du public. « Pauuul Biya ! Pauuul Biya ! Notre président… », le refrain est repris en chœur. Avec vigueur.

Le bouquet d’accueil est tonique. La voix fluette de la petite Astia Mefogui, élève en classe de cours moyen 1 à l’école les Coccinelles, chargée de remettre le bouquet de fleurs au chef de l’Etat, apporte une nouvelle cadence à la communion.

Quelques minutes après, le chef de l’Etat s’immobilise devant le drapeau national. La musique de la Garde présidentielle exécute l’hymne national, tandis que la foule agite joyeusement le fanion vert-rouge-jaune. Le chef de l’Etat, chef des armées,  passe ensuite les troupes en revue.

Des détachements de la Garde présidentielle, de la gendarmerie, de l’armée de terre, de l’armée de l’air, de la marine nationale, des sapeurs-pompiers et de la police, placés sous le commandant du colonel Oscar Mbarga Onana, commandant de l’Ecole militaire interarmées (EMIA).

Paul Biya rejoindra la loge présidentielle, où il retrouvera, entre autres, le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yéguié Djibril, le Premier ministre, chef de gouvernement, Philemon Yang.

C’est un Paul Biya attentif et admiratif du spectacle d’ouverture  qu’offrent près de 1608 acteurs sur la pelouse. Souriant, détendu, le chef de l’Etat applaudit face aux images fortes et tableaux saisissants qui illustrent le bilinguisme, la célébration de l’excellence ou alors la promotion du multiculturalisme.

C’est sur ce fil de gaité et de retrouvailles que le chef de l’Etat va vivre l’unique but de la rencontre à la 41e minute, par Alain Nandjou de New Star de Douala. Sacrifiant au rituel, le chef de l’Etat a tenu à remettre des trophées accompagnés des poignées de main et des félicitations à toutes les 43 fédérations sportives en fête.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie