Fenac: le village se dessine

Les travaux d’aménagement vont bon train sur le site de l’esplanade du Musée national à Yaoundé.

Des bruits de marteau, maisonnettes en pleine implantation, des toitures en fer transportées pour donner l’ossature des espaces qui vont abriter les différents exposants des 10 régions du Cameroun... Ce sont-là entre autres travaux qui se déroulent depuis quelques jours à l’esplanade du Musée national de Yaoundé, lieu qui va abriter le Festival national des arts et de la culture  (Fenac) du 7 au 13 novembre prochain. Ici, les techniciens Joseph Marie Belinga, Etienne Yannick Fouda et Junior Temgoua Ngoufack s’occupent à l’implantation de l’ossature de la case de la région du Nord-Ouest. Ceci sous le regard bienveillant de Malet Ma Njami, commissaire général du Fenac. « Nous sommes en train de mettre en route les délimitations des zones et la mise en cohérence des espaces et des éléments de programmation. La semaine prochaine (Ndlr : à partir du 10 octobre), nous allons accélérer les implantations avec pour objectif que le village soit debout et occupé le 5 novembre », assure le commissaire général.
Le village du Fenac, sera divisé en deux zones : haute et basse avec trois parties chacune. Les deux zones auront chacune un cœur  qui regroupera les éléments référentiels de l’architecture  des quatre aires ethno-culturelles du Cameroun. « Le village se présente comme une vitrine du dynamisme culturel camerounais sur le plan visuel, fonctionnel et la cohabitation des personnes appelées à être présentes sur le site », indique Malet Ma Njami. Il s’agit de  donner aux visiteurs d’apprécier à cette occasion la diversité, la variété, la qualité de l’offre artistique et culturelle de notre pays. « Nous aurons les différents genres et registres de l’art et de la culture tout en veillant à leur mise en cohérence », a conclu notre source. Cette édition intervient huit ans après le dernier Fenac en 2008.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie