Grand prix cycliste Chantal Biya: premiers coups de pédales

Après le lancement officiel de la course mercredi, la première étape relie jeudi, Yaoundé et Bafia.

C’est parti pour un parcours de 578 km au total. Après la cérémonie de lancement officiel de la 16e édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya et de présentation des équipes engagées, mercredi à l’esplanade de l’Hôtel de ville de Yaoundé, place à la compétition. Les coureurs rentrent dans le vif du sujet jeudi avec l’étape Yaoundé-Bafia, longue de 122 km. Suivront respectivement les étapes Yaoundé-Ebolowa (155 km) ; Ngolbang (Zoétélé)- Meyomessala (131 km) et Sangmélima-Yaoundé (169 km) lors des trois prochains jours. Cette année, le peloton est constitué de neuf équipes (quatre européennes, trois africaines et deux camerounaises), pour un total de 45 coureurs. 
Du doyen Fofana Issiaka (Côte d’Ivoire) qui a participé à toutes les seize éditions de la compétition, au petit nouveau, Nicolas Philippon (GSO- France), qui va découvrir le Grand prix Chantal Biya, tous ont été présentés hier au public. C’était en présence notamment du secrétaire général du ministère des Sports et de l’Education physique, Oumarou Tado. 
Une cérémonie qui constitue une innovation de la compétition, cette année, d’après le président de la Fédération camerounaise de cyclisme, Honoré Yossi. Traditionnellement, la course était lancée par un prologue dans les artères de la capitale, Yaoundé. Le commissaire de la course sera le Belge Jean Pierre Coppenolle, qui officiera pour la deuxième fois au Cameroun après 2014. Les coureurs camerounais tenteront de reconquérir le maillot jaune qui leur échappe depuis 2013 et la victoire d’Yves Ngue Ngock. Lors de la dernière édition en 2015, c’est le Marocain Lahssani Moushine qui a remporté la course.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie