Une certaine idée du Cameroun

Il y a deux manières pour un homme d’Etat d’aborder un exercice aussi délicat que le message à la frange la plus jeune de la population. La première, c’est une approche quantitative et prosaïque, consistant en une énumération quasi arithmétique des réalisations de l’Etat au profit des jeunes, à l’image d’un Etat-réservoir qui remplirait consciencieusement et péniblement une grande « citerne des désirs ». Cette manière de procéder est toujours plébiscitée, surtout lorsqu’elle s’accompagne de quelques effets d’annonce.

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

L’heure des choix
Footprints of a pacifist
Communal Spirit