Grand prix cycliste Chantal Biya: Martial Roman, vainqueur

Le Français de la sélection Auvergne Rhône-Alpes a remporté la 16e édition ; Hervé Raoul Mba, premier Camerounais, a fini troisième dimanche.

12 secondes. C’est le retard qu’Hervé Raoul Mba, le coureur de SNH vélo club, accusait sur le maillot jaune, Martial Roman, à l’entame de la dernière étape du Tour cycliste international Chantal Biya, dimanche, entre Sangmélima et Yaoundé. La conquête du maillot jaune, qui échappe aux cyclistes camerounais depuis la victoire d’Hervé Ngué Ngock en 2013, semblait jouable. Les encadreurs des Camerounais affichaient même leur optimisme. Mais hélas ! Alors qu’Hervé Raoul Mba est virtuellement maillot jaune, d’après l’entraîneur national, Dieudonné Ntep, le cycliste casse le câble du dérailleur de son vélo, à moins de 10 km de l’arrivée. En fin de course, Hervé Raoul Mba n’a pas pu attaquer Martial Roman, qui semblait pourtant présenter des signes de fatigue. Un problème mécanique, un détail, une malchance qui vient s’ajouter aux chutes successives de Damien Tekou en 2014 à 8 km de la ligne d’arrivée et de Clovis Kamzong Abossolo en 2015. Des accidents qui avaient également privé les Camerounais du gain de la course. A l’issue de la 16e édition de la compétition, les cyclistes locaux se contentent de deux lauriers : le titre de la meilleure équipe décroché par SNH vélo club et le maillot du meilleur africain d’Hervé Raoul Mba. Troisième au classement final, ce dernier finit à 22 secondes du maillot jaune.
Hier, l’étape Sangmélima-Yaoundé, la plus longue du Grand prix cycliste international Chantal Biya (169 kilol-tres), a été remportée par le Rwandais Jean-Bosco Nsengimana. Un parcours avec moins de difficultés que les précédents. Il fallait traverser une route vallonnée dans les 40 premiers km et les 47 derniers kilomètres, avec un relief intermédiaire fait de plats et faux-plats montants. Jean-Bosco Nsengimana l’a parcouru en 4h09mn42s. L’arrivée à Yaoundé au Boulevard du 20 mai a été vécue dans la liesse populaire, avec des habitants massés en bordure de route pour encourager les cyclistes. Les autorités sportives et administratives de la région du Centre étaient également présentes. Un show culturel de circonstance a été réservé au peloton. De même, des cadeaux de la marraine du tournoi, la Première dame Chantal Biya, ont été remis aux coureurs et encadreurs. Enfin, le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, a décerné le maillot jaune et le trophée du vainqueur à Martial Roman. Le Français a parcouru les 578 km du circuit en quatre étapes avec un chrono de 14h20mn11s. Il termine devant son coéquipier de la sélection Auvergne Rhône-Alpes, Simon Guglielmi.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie