Développement en zone Cemac: les jeunes appelés à entreprendre

 A l’occasion de le 9e édition de la journée de la sous-région célébrée vendredi dernier à Yaoundé, ils ont été appelés à s’impliquer davantage.

Vendredi dernier, ils se sont donné rendez-vous à l’amphi 300 du ministère de l’Economie  de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). Les jeunes, principale cible visée par cette 9e édition des journées de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac), participaient au lancement des activités de cette journée dont le thème était «le renforcement de l’entreprenariat des jeunes comme gage du développement inclusif et soutenu en zone Cemac».

Un thème dont le but était de leur rappeler le rôle qu’ils devront jouer dans le processus d’émergence engagé par les pays de la sous-région. Au moment où le chômage a fait son nid dans les Etats de la sous-région, l’entreprenariat semble la voie de sortie par excellence. « La Cemac a pensé cette année mettre un accent sur la jeunesse.

La jeunesse, c’est l’avenir de nos Etats surtout au moment où on pense à diversifier nos économies. On ne peut pas parler de la diversification de nos économies sans impliquer la jeunesse », a indiqué Dorothy Bekolo Tataw, directeur de l’intégration au Minepat. D’après elle, « la jeunesse a un rôle capital à jouer dans les politiques qui sont mises en place dans les Etats et c’est pour cela qu’on a pensé que pour une prise de conscience effective et la création des richesses, il fallait impliquer les jeunes».

Dans son mot de bienvenue, Malaika Ndoumbe Ngollo épse Ntsama Etoundi, représentante de la Cemac au Cameroun, a indiqué que le thème de cette célébration s’inscrivait dans la mouvance de la conférence extraordinaire des chefs d’état de la Cemac à Yaoundé en décembre 2016. Rencontre au cours de laquelle les présidents ont invité les membres de la sous-région à inscrire les actions et initiatives dans un effort de transformation structurelle et de diversification des économies.

A ce sujet, dira-t-elle donc, de nombreuses initiatives sont mises en place pour favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes de la sous-région. Initiatives explorées au cours de la conférence débat qui s’est déroulée en fin de matinée à l’Institut sous-régional de statistique et d'économie appliquée (Issea).

Il y a ensuite eu des journées portes ouvertes dans les institutions spécialisées de la Cemac à Yaoundé ; à savoir l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique Centrale (Oceac) et le Comité inter-Etats des pesticides de l’Afrique centrale (Cpac).

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie