Commerce extérieur: les importations en baisse

 Indication de l’Autorité portuaire nationale dans son récent rapport sur l’état du secteur au Cameroun en 2016. 

D’abord le contexte. Il indique qu’au cours de l’année 2016, les ports du Cameroun ont évolué dans un contexte économique morose qui a eu un impact sur l’ensemble du trafic national des marchandises et particulièrement sur le port autonome de Douala (PAD).

Puis les statistiques. Ces dernières indiquent que contrairement aux années précédentes, le Pad a enregistré une légère baisse de son trafic soit -1,59% en valeur relative.

Toujours selon l’autorité portuaire nationale (Apn), au cours de l’année 2016, les importations de ce port ont diminué de 210 850 tonnes de marchandises en passant de 8 373 381 tonnes en 2015 à 8 162 531 tonnes en 2016.

L’Apn relève que cette diminution des importations résulte de la baisse des dépenses d’importation des produits tels que les hydrocarbures (-2,61%) ; du matériel de construction et engins (-33,41%) ; des produits pharmaceutiques (-18,64%) ; des minerais et matières premières (-34,32%) ; des produits manufacturés (-26,35%), entre autres.

Il faut par ailleurs indiquer que dans un récent rapport commis par l’Institut national de la statistique (Ins), en 2017, les importations du Cameroun étaient de 7,6 millions de tonnes de marchandises pour 2 971,4 milliards de F. Ainsi on peut observer des réductions de 3,8 % en valeur et 4,8% en quantité par rapport à l’exercice 2016.

Cette situation n’est pas pour déplaire aux analystes qui estiment que le Cameroun devrait réduire sa propension à tout importer. En 2017, le Comité technique national de la balance des paiements indiquait que la réduction des importations est justifiée par la baisse des importations de poissons de mer congelés, et de la production du ciment dont les importations ont baissé de 91%.

Toutefois, l’Apn se félicite des efforts de modernisation des infrastructures et des équipements déployés par le Pad. Le communiqué en veut pour preuve l’amélioration des indicateurs de rendement des opérations portuaires qui conduit à une amélioration de la compétitivité de la place portuaire de Douala.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie