FENASCO Ligue A: Ça démarre à Ngaoundéré

La compétition qui réunit les meilleurs athlètes de l’enseignement secondaire s’ouvre aujourd’hui dans le cheflieu de la région de l’Adamaoua.

Les athlètes de la région du Nordouest ont été les premiers à fouler le sol de Ngaoundéré. A leur arrivée samedi dernier, ils ont pris leur quartier général dans les différents sites aménagés pour cet événement sportif.

Notamment le lycée classique et moderne situé au coeur de la ville où sont logées 850 athlètes filles du secondaire et le lycée technique situé au quartier Mardock qui hébergera 850 athlètes garçons. Les 480 athlètes filles et garçons des Enieg et Eniet sont logés au collège de Mazenod.

Le ministre des Enseignements secondaires, Nalova Pauline Lyonga Egbe a supervisé l’arrivée des premiers athlètes. Elle a touché du doigt le niveau d’avancement des préparatifs de ces finales nationales des Jeux Fenasco Ligue A. L’Etat du Cameroun a prévu plus de 400 millions F pour la réfection des infrastructures, l’hébergement, la restauration et l’organisation générale.

Accompagnée du gouverneur de l’Adamaoua, Kildadi Taguiéké Boukar, le Minesec a commencé sa tournée d’inspection par le lycée classique et moderne de Ngaoundéré. Sur les aires de jeux, les ouvriers s’activaient à donner un dernier coup de peinture.

Quelques insuffisances ont été relevées par le sous-directeur des Infrastructures au Minesec, Ajah Peter Tamasang. Le Minesec a vérifié les toilettes et les lampadaires devant servir à l’éclairage public.

Au lycée technique de Ngaoundéré, des installations d’eau et d’énergie sont effectuées. Le Minesec a recommandé au comité d’organisation de trouver des mesures palliatives. La tournée s’est achevée au stade Ndoumbé Oumar qui va abriter les cérémonies d’ouverture et de clôture. Le président de la Fédération nationale des sports scolaires Ligue A, Samuel Rigobert Mandeng a rassuré le Minesec que les aires de jeux seront prêtes ce lundi.

Au moment où nous mettions sous presse hier, toutes les délégations étaient déjà à Ngaoundéré qui sera pendant cinq jours le lieu de brassage des jeunes athlètes du pays. Le chef-lieu de la région de l’Adamaoua est le point de convergence de plus de 2000 athlètes, d’encadreurs et d’officiels.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie