David K : éduquer… en chantant

L’artiste qui vient de célébrer ses dix ans de carrière s’investit également dans les oeuvres humanitaires.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

De son premier album « Il t’aime encore » à son cinquième « Eclectic » sorti le 21 février dernier, David K a fait du chemin. En 10 ans de carrière, l’artiste aura connu des hauts et des bas. En 10 ans de carrière, il a collaboré avec de nombreux artistes comme Donny Elwood, Odile Ngaska, Queen Eteme, et plus récemment encore, Tala André Marie.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Une décennie durant laquelle l’artiste sera resté constant dans la production. Le ton de son dernier album « Eclectic », David K, l’a donné l’année dernière en mettant sur le marché deux singles « Ton amour » et « Kéké » respectivement sortis en mars et en août 2017. Et depuis le 21 février dernier, le public a découvert le nouvel album en entier.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Un opus, indique l’artiste, « riche de plusieurs influences musicales, de thématiques et de styles aussi variés qu’osés ». En effet, le style musical de David K, 34 ans, n’a jamais fait l’unanimité. Déjà, le gospel s’est imposé à lui parce que dit-il « en quête de perfection et d’intégrité sociale » mais avec le temps, les choses ont changé ou plutôt évolué. Désormais, l’artiste se positionne « dans un style spirituel et engagé. » Alléluia.

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Le nouvel album est en tout cas une belle illustration de cette noble pensée qui veut que l’éducation se fasse aussi dans la musique. Au-delà de la musique donc, David Lionel Kemgouo Koutchou, à l’état civil, s’investit également dans le volet socioculturel. Et les jours à venir seront rythmés par de multiples initiatives.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

D’abord la relance des activités au centre culturel Hope and life, le 24 mars dernier. Puis, le concert de l’espoir en faveur des orphelins, personnes malades ou handicapées qui battra son plein en fin avril (La date reste à déterminer).

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Il y aura également « My hope music festival » qui se veut une rencontre entre un artiste en herbe et un artiste confirmé. Avec « Vac’art », il sera question d’encadrer des enfants de 15 ans maximum pendant la période des vacances scolaires. Bien évidemment, tout ceci se fera au même moment que la promotion de son nouvel album et le tournage de nouveaux vidéogrammes.

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category