XMaleya en mode « cardio »

Dans les bacs

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

Depuis le 16 mars dernier, les trois mousquetaires sont de retour sur le marché discographique. Leur étal s’est enrichi d’un sixième album. Baptisé « Cardio », ce nouveau projet est un condensé des cinq dernières années du trio composé de Roger, Auguste et Haïs.

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Un concentré des rencontres, des joies, des douleurs, des difficultés et des influences qui ont meublé la vie du groupe. Pour ce nouvel opus, le groupe n’a pas repris un des succès d’Eboa Lotin. Toutefois, on y retrouve 14 titres colorés sublimés par les arrangements conjoints du groupe XMaleya, Jemea et Dj Kessy.

Read also : Elite One: Retrouvailles Canon -Tonnerre

Sur le plan de l’orchestration, restent agréablement présentes, ces belles fusions de pop, de groove urbain imbibés du tempo de makounè. Sans oublier la touche particulière des notes de guitare acoustique dans l’harmonie. Dans le registre des langues locales habituellement chantées par le groupe, l’ewondo a été explorée au même titre que le bassa.

Read also : Formations dispensées à l’étranger; 17 faux diplômes, 23 rejets

Notamment dans le titre « Fianga » et « Allo ». Aussi, le trio reste attaché aux questions spirituelles. Elles sont traitées dans « Ma prière » qui ouvre l’album, dans « Loba » et à la troisième piste à travers « Dieu n’oublie personne ».

Read also : Campagne cacaoculture 2020-2022: 4 millions de plants disponibles

Pour cette nouvelle production, le groupe XMaleya a enregistré quatre collaborations. Après Chidinma, J.Martins, le Nigéria est une fois de plus représenté par Bracket. Pour l’occasion, le duo a été initié au makossa à travers le titre éponyme. Le titre « dans l’os » est une invite au déhanchement qui connaît la participation du Congolais Innoss’B.

Read also : Council Police: Decentralisation Minister Puts Order

Fidèle à leur style de ghetto séducteur, le trio s’est fait accompagner par Blanche Bailly dans « Je t’aime » et Minks dans « Mon goût ». Des featurings qui ont la particularité d’être des jam-sessions en studio qui ont été réalisés un an avant la sortie de l’album .

Read also : Vaccin contre le Covid-19: Les éclairages du gouvernement

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category