Epreuves sportives aux examens officiels: le Minsep et le Minesec sur le terrain

Bidoung Mpkatt et Pauline Nalova Lyonga étaient hier à Ngoulemakong et Ebolowa dans la région du Sud où ils ont assisté au lancement des epreuves dans le cadre de la session 2018.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

La conquête de la première note du baccalauréat de l’enseignement général est véritablement lancée. Une chasse aux points qui a été entamée hier sur l’ensemble du territoire par l’épreuve d’éducation physique et sportive.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Une réalité qui a connu, dans la région du Sud, la supervision conjointe du ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, et de la ministre des Enseignements secondaires, Pauline Nalova Lyonga. A cette occasion, les deux chefs de départements ministériels étaient accompagnés de Félix Nguele Nguele, gouverneur de la région du Sud.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

A Ebolowa, le Minsep et la Minesec ont fait escale aux deux centres d’examen que sont le Lycée classique et moderne et le Lycée bilingue. A chaque étape, le parcours s’est résumé à l’exploration des quatre ateliers réservés à la course de vitesse sur une distance de 100 mètres, au lancer de poids, au saut en hauteur et à la gymnastique.

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Bidoung Mkpatt et Pauline Nalova Lyonga n’hésitant pas à questionner les responsables desdits ateliers sur le déroulement des épreuves. Entre vigoureuses foulées, figures acrobatiques, débauche d’énergie et projection de masses, la Minesec et le Minsep se sont enquis du moral des différents candidats. Idem pour le sort réservé aux candidats inaptes.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Pour Bidoung Mkpatt, « il était opportun que le Minsep et le Minesec travaillent en synergie pour assurer la bonne organisation et l’éducation des jeunes citoyens qui seront demain, les acteurs du développement et de l’émergence du Cameroun ».

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Une efficience de la dynamique de la solidarité gouvernementale qui s’est préalablement déployée au Lycée de Ngoulemakong. Dans un panorama champêtre, la présence deux ministres a ajouté un peu de pression aux 54 candidats des classes de terminale A4, C et D.

Read also :

A l’instar de la candidate Ngbwa Georgette qui manquera son premier essai à la barre de 0,90m, lors de l’épreuve de saut en hauteur. Fort heureusement, elle se rattrapera brillamment à son second essai.

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category