Boy Tag: le rap autrement

Les jours se suivent dans la musique urbaine camerounaise mais ne se ressemblent pas. Boy Tag fait partie de ces nouveaux artistes qui redorent le blason de ce style musical au quotidien. Révélé il y a environ un an par une reprise persuasive du célèbre titre « Mignoncité » de Guy Watson, il s’est vite imposé comme une valeur sur laquelle compter. 100 000 vues plus tard sur la plateforme YouTube et le voilà devenu l’artiste du moment, enchainant avec efficacité des titres toujours aussi innovants.

Agé de 26 ans, BoyTag, de son vrai nom, Felganie Tongwa Njopmu, est un véritable condensé d’inspiration. Ceci se remarque par son habileté à mixer le français, l’anglais, le pidgin et le medumba dans une même chanson.

Et ce n’est pas par hasard qu’il mélange toutes ces langues : sa mère est originaire du Nde à l’Ouest et son père du Sud-Ouest. Outre sa faculté à surfer sur plusieurs langues, l’originalité de ses textes, les expressions utilisées et la qualité de ses arrangements musicaux participent à le hisser au sommet.

Il  compte quatre titres sur le marché. « Tala », le dernier sorti il y a deux mois est un hommage à l’icône Tala André Marie, avec qui il est en featuring. La vidéo de ce titre comptabilise déjà plus de 100 000 vues sur YouTube. Un succès qui vient du travail acharné de ce jeune homme qui a pour modèle le rappeur Américain Eminem.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie