Call box: l’activité se meurt

 Les clients boudent de plus en plus les appels téléphoniques  préférant  le transfert de crédit dans leur compte au grand dam des propriétaires qui disent ne plus en tirer grand-chose.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Si son activité ne dépendait que des appels téléphoniques, Gérard Hamadou, call boxeur installé au quartier Mvog-Mbi aurait raccroché depuis fort longtemps. Selon lui, les appels dans les call-box ne rapportent plus d’argent.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category