Sosucam: 52 000 t de sucre bel et bien disponibles

Le Mincommerce a apprécié mercredi dernier le volume disponible dans les entrepôts de l’entreprise à Mbandjock et à Nkoteng.

Le constat est frappant. Des milliers de sacs de sucre, empilés les uns sur les autres, sur plusieurs mètres de hauteur. A Mbandjock, première escale du ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana lors de la visite effectué à la Sosucam mercredi dernier, les entrepôts sont quasiment pleins.

Les mêmes réalités sont observées à l’entrepôt de l’usine de Nkoteng environ une heure après. De quoi permettre de balayer les inquiétudes soulevées ces derniers jours après la mesure présidentielle suspendant les importations de sucre.

« Il était important qu’on se rende compte de la réalité de la disponibilité du sucre. A première vue, on constate que les quantités sont comme annoncées à la conférence de presse de mardi dernier », s’est réjoui Luc Magloire Mbarga Atangana.

Et de rassurer : « Avec un stock évalué à 52 000 tonnes à l’heure actuelle, en rappelant que la production va se poursuivre jusqu’au 16 août avec une estimation de 27 000 tonnes auxquels s’ajoutent des volumes importés stockées, non commercialisés, on peut penser qu’on est tout aise pour pouvoir satisfaire la demande nationale, et même au-delà…

La communauté musulmane peut être sûre qu’il y aura du sucre». Toutefois, le Mincommerce a invité la Sosucam à faire des efforts pour rendre le produit disponible sur le marché.

La descente a également permis à Luc Magloire Mbarga Atangana de visiter la station de pompage des eaux de la Sosucam. Un investissement qui, ajouté à bien d’autres, permettront de porter la production actuelle estimée à 130 000 tonnes à 160 000 tonnes à l’horizon 2023.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie