21e Brigade d’infanterie motorisée : le colonel Jotsa prend le commandement

Nommé le 7 mai dernier par le chef de l’Etat, cet officier supérieur a été installé samedi à Buea au cours d’une cérémonie présidée par le MINDEF, Joseph Beti Assomo.

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (MINDEF), a été exhaustif dans l’énumération des missions assignées au nouveau commandant de la 21e Brigade d’infanterie motorisée (21e BIM), samedi dernier à Buea.

Immédiatement après la remise du fanion au colonel David Jotsa par le général de division, commandant de la 2e Région militaire interarmées, Saly Mohamadou, Joseph Beti Assomo lui a prescrit huit chantiers.

D’abord, le MINDEF a demandé avec fermeté au nouveau commandant de la 21e BIM, de se mettre « immédiatement, résolument et avec vigueur au travail. »  Dans ce déploiement rapide sur le terrain, le colonel Jotsa doit se conformer au respect strict de la hiérarchie dans l’action.

Autre chantier majeur, veiller à l’intégrité territoriale, en vidant les derniers retranchements des terroristes et hors-la-loi, afin de faciliter le fonctionnement optimal de toutes les unités administratives de la région du Sud-Ouest.

Dans ses recommandations, le MINDEF s’est également appesanti sur le resserrement de l’encadrement des hommes et l’observance stricte de la discipline dans les rangs. Ceci, à en croire Joseph Beti Assomo, devrait permettre d’éviter la violation des consignes qui ont souvent abouti à l’assassinat ignoble de soldats par des terroristes.

Il doit par ailleurs « respecter scrupuleusement le secret défense, mis à mal depuis un certain temps par certains hommes des forces de défense».

Le colonel Josta est donc appelé à suivre de près le moral des troupes, tout en veillant à la préservation du lien armée-nation, grâce à une collaboration étroite avec les populations, et les autorités administratives, traditionnelles, entre autres. Dans cette dynamique de collaboration, la 21e BIM doit viser le redémarrage effectif de l’activité économique perturbée dans certaines zones de la région et les agro-industries.

Mais au regard de la relative accalmie observée dans la région ces derniers temps, le MINDEF a transmis le message spécial du chef de l’Etat, chef des armées. Le président Paul Biya apprécie le déploiement des éléments des forces de défense, qui exécutent leurs missions dans la préservation de l’intégrité territoriale avec efficacité et professionnalisme.

Aussi, le chef de l’Etat a-t-il transmis le message d’hommages aux compatriotes militaires sacrifiés dans la lutte contre les sécessionnistes, et de condoléances aux populations du Sud-Ouest. Ces dernières, à travers le maire de la commune de Buea, Ekema Patrick, ont dit toute leur détermination à collaborer avec les forces de défense, afin d’assurer la victoire du Cameroun sur les terroristes.

Le colonel David Jotsa, 57 ans, est issu de la promotion « Discipline et participation» de l’Ecole militaire interarmées en 1989. Il a été commandant en second du secteur militaire de Maroua, chef du bureau formation  à l’état-major de l’armée de terre, inspecteur technique  à l’état-major de terre, entre autres.

Nommé le 7 mai dernier par le chef de l’Etat, chef des armées, il remplace  à ce poste de commandement le général Donatien Melingui Nouma, nommé inspecteur à l’inspection des forces de l’état-major des armées.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie